Départ du président Mwanawasa pour la TICAD III à Tokyo

Lusaka- Zambie (PANA) -- Le président Levy Mwanawas de la Zambie a quitté Lusaka dimanche pour le Japon où il va prendre part à la troisième conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD) prévue du 29 septembre au 1er octobre.
Peu avant son départ, M.
Mwanawasa a déclaré à la presse qu'il s'arrêtera d'abord à Londres pour un contrôle médical, "parce qu'il ne se sentait pas bien ces derniers temps".
Il n'a pas révélé de quel mal il souffrait.
M.
Mwanawasa va aussi profiter de son séjour à Londres pour rencontrer la ministre britannique de l'Assistance au développement extérieur, la Baronne Amos et des responsables du Conseil des affaires du Commonwealth afin de vendre la Zambie à de potentiels investisseurs.
Environ 30 chefs d'Etat et de gouvernement africains sont attendus à la TICAD, en plus de délégués de pays de l'Asie, d'organisations donatrices internationales et d'ONG.
L'ambassadeur du Japon en Zambie, Hiroyuki Ishi, a qualifié la prochaine réunion de très importante pour l'Afrique puisque "des questions majeures pour le développement du continent y feront l'objet de discussions".
"A travers le processus de la TICAD, qui célèbre son dixième anniversaire cette année, le Japon préconise que le processus de développement appartienne aux pays africains et accueille favorablement le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD), adopté par l'Union africaine l'année dernière, comme un symbole de la propriété de l'Afrique", a déclaré M.
Ishi à la presse.
Il a ajouté que le NEPAD, en particulier, a été intégré dans le processus de la TICAD.
"Le NEPAD sera un des plus importants piliers de la TICAD et tous les participants devront discuter des moyens de soutenir cette nouvelle initiative marquante pour les pays africains", a indiqué le diplomate nippon.
La TICAD est un forum international co-organisé par le gouvernement du Japon et des organisations internationales telles que le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).
Le forum constitue un cadre de discussion et d'échange de points de vue sur le développement de l'Afrique.
Il permet notamment aux participants d'apprécier l'étendue de la crise du développement de l'Afrique et de renforcer sa visibilité au niveau de la communauté internationale.
La consolidation de la paix et de la gouvernance sur le continent, le développement de l'agriculture, le secteur privé et les infrastructures sur le continent, ainsi que les technologies de l'information et de la communication (TIC) font partie des sujets qui seront abordés au cours de la TICAD, la semaine prochaine.
La conférence va par ailleurs discuter de la promotion du tourisme, de l'exploitation des ressources humaines et des conséquences du VIH/SIDA sur le processus de développement de l'Afrique.

22 septembre 2003 14:16:00




xhtml CSS