Démarrage lundi d'importants pourparlers tripartites sur le Darfour

New York- Etats-Unis (PANA) -- L'ONU, l'Union africaine (UA) et le gouvernement soudanais ont prévu de se rencontrer les 11 et 12 juin 2007, à Khartoum, afin de débattre du déploiement de quelque 23.
000 soldats de la paix dans la région du Darfour, dans l'ouest du Soudan, a annoncé, vendredi à New York, la porte-parole adjointe du Secrétaire général des Nations unies, Marie Okabe.
Ces pourparlers devraient permettre de "régler" les questions de l'accord final et la logistique à mettre en oeuvre pour les opérations de la force hybride ONU/UA, approuvée le mois dernier par le Conseil de sécurité des Nations unies, a indiqué Mme Okabe, dans un entretien accordé à la PANA à New York.
Elle a précisé que cette rencontre a pour objectif de trouver une issue à ce conflit de quatre ans et de s'attaquer à la crise humanitaire qui sévit dans la région ouest du Soudan.
La porte-parole du Secrétaire général de l'ONU a, en outre, fait part de la détermination des Nations unies et de l'UA à "procéder rapidement au déploiement de la force de maintien de la paix dans la région, une fois que Khartoum aura donné son accord final".
Elle a révélé que: "le Conseil de sécurité sera informé des conclusions de la réunion de deux jours avant le départ de la mission du Conseil de sécurité, qui doit se rendre dans la région à la fin de la semaine prochaine".
L'ONU et l'UA ont conclu mercredi un accord provisoire, sur le déploiement d'une force de 23.
000 éléments, après avoir réglé la question du commandement de l'opération impliquant les Nations unies et l'Union africaine, étant donné l'opposition du Soudan au déploiement d'une force contrôlée par les Nations unies.
Cependant, de nombreuses préoccupations subsistent quant au risque de voir le Soudan traîner les pieds et, ce faisant, freiner le déploiement, tandis que les Etats-unis et la Grande-Bretagne font pression pour l'imposition de sanctions supplémentaires au Soudan.
Le mois dernier, l'ONU et l'UA avaient nommé le général Martin Agwai au poste de Commandant en chef de la force conjointe du Darfour.
La force conjointe repose sur deux options: l'une avec 19.
500 éléments, répartis en 18 Bataillons d'infanterie et la seconde composée de 17.
605 éléments, avec 15 Bataillons d'infanterie.
De même, il est prévu une force de Police de 3.
771 officiers et 2.
500 agents, chargée d'assurer la sécurité dans les camps de réfugiés, ainsi que quelques personnels d'appui civil.
Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a déjà remis une copie du rapport conjoint à l'ambassadeur du Soudan près les Nations unies, Abdalmahmood Abdalhaleem, pour approbation par son gouvernement.
La nouvelle mission représentera l'étape finale d'un processus en trois phases au terme duquel les Nations unies soutiendront et renforceront la mission de maintien de la paix de l'UA, la Mission africaine au Soudan (AMIS), qui souffre d'un déficit de ressources.
Les éléments de la force hybride seront, pour l'essentiel, des Africains.
La force sera également chargée de contrôler le respect de l'Accord de Paix sur le Darfour, signé en mai 2006, par le gouvernement et un groupe rebelle, mais qui n'a toujours pas été mis en œuvre.
Les troupes seront aussi chargées de surveiller la frontière entre le Soudan, le Tchad et la République centrafricaine, vers laquelle ont afflué des réfugiés.
Dans le cadre de la première phase, ou "Light support package" (Programme d'appui léger), les Nations unies ont offert à l'AMIS un soutien sous forme de produits et matériels médicaux, notamment une ambulance entièrement équipée et des produits pharmaceutiques dont des médicaments et des vaccins.
Les Nations unies et l'Union africaine ont intensifié leurs efforts de maintien de la paix au cours de l'année dernière, sur fond de préoccupations de plus en plus vives de la Communauté internationale au sujet de la situation qui prévaut à l'intérieur du Darfour, où plus de 200.
000 personnes ont été tuées et au moins deux millions d'individus forcés de fuir leurs domiciles, depuis 2003.

08 juin 2007 12:41:00




xhtml CSS