Démarrage des travaux du 11ème sommet de la CEN-SAD

Sabratha- Libye (PANA) -- Les travaux de la 11ème session de la Conférence des leaders et chefs d'Etat des pays de la Communauté des Etats sahélo- sahariens (CEN-SAD) se sont ouverts vendredi à la station balnéaire de Sabratha, à environ 60 km à l'ouest de Tripoli, sous la présidence du guide de la Révolution libyenne, Mouammar Kadhafi, président en exercice de l'Union africaine (UA).
Les présidents du Bénin, Boni Yayi, de Sao Tomé et Principe, Fradique de Menezes, des Comores, Ahmed Abdallah Sambi, de Centrafrique François Bozizé, du Tchad, Idris Deby Itno, du Soudan, Omar Hassan el-Béchir et du Liberia, Mme Ellen Johnson-Sirleaf prennent part à cette session.
Le Ghana et la Guinée-Bissau et le Niger sont respectivement représentés par MM.
John Dramani Mahama, vice-président, Raimundo Pereira, président de l'Assemblée nationale, président par intérim et Seini Oumarou, Premier ministre, à ce sommet auquel assiste le Secrétaire général de la CEN- SAD, Mohamed Al-Madani Al-Azhari, les chefs des missions diplomatiques accrédités auprès de Tripoli et plusieurs experts.
Dans une allocution à la séance inaugurale, le chef de l'Etat béninois, Boni Yayi, président sortant de la Communauté, a souligné l'importance géographique, démographique et économique de la CEN-SAD qui a fait d'elle la base de la pyramide de l'UA.
Il a précisé que cette communauté régionale dispose d'une superficie de plus de 13 millions de km2 soit 46% de la superficie de l'Afrique et compte une population dépassant les 400 millions d'individus soit 48% de la population du continent africain, ajoutant que la CEN-SAD est considéréee parmi les zones les plus riches du continent en ressources naturelles de surface et de profondeur.
Il a passé également en revue les efforts fournis depuis la tenue de la 10ème session de la Conférence des leaders et chefs d'Etat de la Communauté pour le développement et le promotion des programmes d'action de ce regroupement régional sur la voie de l'intégration totale entre ses pays sur incitation du guide Mouammar Kadhafi.
Le président Boni Yayi, qui a rendu hommage au rôle du leader Kadhafi initiateur de création de cet espace régional, a mis l'accent sur le rôle de la CEN-SAD dans la construction de l'Afrique unifiée et sans frontières du Nord au Sud et de l'Est à l'Ouest garantissant sécurité, concorde et progrès à ses populations.
M.
Boni a, à ce propos, souligné que la Communauté CEN-SAD a pesé de tout son poids pour éviter les crises dans certains de ses pays membres, indiquant que l'intervention de la CEN-SAD a empêché le développement de ces crises en conflits et affrontements et permis la réalisation de la paix sociale notamment en Mauritanie et en Guinée et a agi pour éviter toute déchirure et toute interruption du dialogue entre les protagonistes au Soudan.
Il a indiqué aussi que les efforts se poursuivent également en vue d'éviter que certains pays tombent dans le piège des confrontations et en vue que ces pays retrouvent de toute urgence une paix durable permettant à tous de contribuer dans l'édifice africain.
Les leaders et chefs d'Etat participant au sommet se pencheront deux jours durant sur plusieurs questions d'ordre politique, économique et sécuritaire relatifs aux situations au Togo, au Tchad, en Côte d'Ivoire, en Guinée-Bissau, au Liberia, en Centrafrique et en Somalie en plus de la conjoncture entre le Tchad et le Soudan, en Mauritanie, en Guinée-Conakry et entre l'Erythrée et l'Ethiopie.
La CEN-SAD, qui avait été fondée le 04 février 1998, au terme d'un sommet initié par le leader libyen et auquel avaient pris part le Mali, le Tchad, le Niger, le Soudan et le Burkina Faso compte actuellement 28 pays membres à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Centrafrique, les Comores, la Côte d'Ivoire, Djibouti, l'Egypte, l'Erythrée, la Gambie, le Ghana, la Guinée- Bissau, la Guinée, le Kenya, le Liberia, la Libye, le Mali, le Maroc, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria, Sao Tome et Principe, le Sénégal, la Sierra Leone, la Somalie, le Soudan, le Tchad, le Togo, la Tunisie.
Cette organisation régionale a pour objectif l'édification d'une union économique globale selon une stratégie intégrant les plans nationaux de développement des pays membres et encourageant l'investissement dans les domaines agricole, industriel, social, culturel et énergétique sur la voie de l'édification d'un espace africain unique.

29 mai 2009 16:29:00




xhtml CSS