Démarrage des cours à l'académie de formation de techniciens en énergie solaire à Bamako, le 15 janvier

Bamako, Mali (PANA) - Une académie de formation de techniciens en énergie solaire ouvrira ses portes le 16 janvier prochain à Bamako, a appris la PANA de source officielle.

Elle recevra à cette occasion 25 étudiants en cycle ingénieur ressortissant de 10 pays francophones de l’espace CEDEAO et du Cap-Vert. Chaque pays sera représenté par 2 étudiants qui doivent avoir un profil d’entrepreneur, d’acteur du domaine ou de décideur politique de l’orientation énergétique de son pays.

Les frais d’études et d’hébergement sont pris en charge par l’Académie. Ils auront accès à des systèmes de formation et des équipements pédagogiques de pointe et à la technologie photovoltaïque la plus récente, notamment en panneaux et installations.

La rentrée solennelle sera précédée par l’assemblée générale des professionnels de l’énergie solaire photovoltaïque de la CEDEAO prévue vendredi 15 janvier 2016, dont le président d’honneur est le Malien Samba Bathily, Président-directeur général de la société Soletra-Mali.

Cette académie a été créée dans le cadre du projet «Akon Lighting Africa» du nom du célèbre rappeur sénégalo-américain, Alioune Badara Thiam dit Akon. Elle a été initiée par trois jeunes africains (40 ans de moyenne d’âge), le Malien Samba Bathily, opérateur économique, le Sénégalo-américain Alioune Badaea Thiam dit Akon, chanteur et producteur et l’intellectuel et l’homme d’affaires sénégalais, Thione Niang.

Selon une source proche du dossier, ils ont en commun l’amour de leur continent et surtout l’ambition panafricaniste d’éclairer l’Afrique à partir de l’énergie solaire photovoltaïque pour accélérer son développement durable. Ce pari ne peut être gagné sans une main-d’œuvre qualifiée et disponible sur place, estiment-ils.

Le projet « Akon Lighting Africa » est déjà présent dans 15 pays de la région sur 25 prévus.
Aujourd’hui, plus de 620 millions d’Africains n’ont pas accès à l’électricité sur les 1,1 milliard de la population d’Afrique. Pourtant, la région africaine est ensoleillée pendant 320 jours sur 365 jours de l’année.
-0- PANA GT/IS/SOC 11janv2016

11 janvier 2016 16:47:06




xhtml CSS