Démarrage au Darfour du processus de désarmement initié par les Nations unies

New York, Etats-Unis (PANA) – Plus de 1.000 ex-combattants des forces armées du Soudan et de groupes rebelles du Darfour, dans l'ouest du pays, vont déposer les armes au cours des dix prochains jours et ils vont débuter un processus de réinsertion dans la vie civile appuyé par les Nations unies, indique un communiqué de l'ONU publié lundi.

Le communiqué, transmis à la PANA à New York, indique que le programme de désarmement a débuté dimanche à El Geneina, capitale de la province de l'Ouest du Darfour et que l'opération est organisée par la Commission nationale soudanaise de coordination pour le désarmement et la réinsertion (National Sudanese Disarmament, Demobilization and Reintegration Coordination Council), avec l'appui de la mission conjointe Nations unies/Union africaine au Darfour (MINUAD).

Le texte indique : "la MINUAD va procéder à des tests médicaux et donner des conseils sur le VIH/SIDA aux participants et un soutien logistique à ce programme plus élargi. Après leur enregistrement et le dépôt de leurs armes,  les ex-combattants reçoivent  un matériel d'assistance et une formation professionnelle pour les aider à s'insérer dans la vie civile.

Les ex-combattants viennent aussi bien des rangs des militaires que de plusieurs groupes rebelles au Darfour, où les combats ont fait rage dans cette région éloignée du Soudan depuis 2003", poursuit le communiqué.

-0- PANA AA/BOS/ASA/TBM/SOC 18avril2011

18 avril 2011 22:31:01




xhtml CSS