Démantèlement de deux engins explosifs placés sur une autoroute à Tripoli

Tripoli, Libye (PANA) - Deux engins explosifs de commande à distance placés sur l'autoroute dans la zone d'Abu Slim à Tripoli, ont été démantelés par l'Unité de déminage et de démantèlement des explosifs de la section de lutte contre le terrorisme relevant de la direction générale de la Sécurité centrale, illustrant la persistance de la menace terroriste en Libye.

"Les mesures légales nécessaires ont été prises et les recherches sont toujours en cours pour retrouver les auteurs", a indiqué, dimanche, le bureau d'information du chef de la section antiterroriste de la direction générale de la Sécurité centrale.

Début mai, un attentat suicide à l'explosion, revendiqué par Daech, a ciblé le siège de la Haute Commission électorale libyenne à Tripoli tuant 14 personnes dont deux kamikazes.

Une action qui témoigne de l'existence de cellules terroristes de Daech actives à Tripoli qui a été la cible par le passé d'attaques à l'engin explosif contre des hôtels, des postes de sécurité devant des missions diplomatiques.

On rappelle que le 18 avril dernier, le chef d'état-major de l'armée nationale libyenne, fidèle au maréchal Khalifa Haftar, Alderazek al-Nadhouri, a échappé à un attentat à l'explosif au passage de son convoi à l'entrée de Benghazi (Est).

Plusieurs autres actions violentes ont été menées par Daech contre des postes de sécurité à Ajdabia et Jufra qui prouvent que des restes de l'organisation terroriste qui a été chassée de son fief à Syrte (centre) en décembre 2016, sont toujours actifs et peuvent porter préjudice à la sécurité et la stabilité du pays.
-0-PANA BY/BEH/IBA 20mai2018

20 mai 2018 13:03:09




xhtml CSS