Décès de Madiba: veillées populaires, conférence-débats et mega-concert prévus au Congo

Brazzaville, Congo (PANA) – Le président du Sénat congolais, André Obami-Itou, a lancé lundi à Brazzaville les cérémonies en mémoire de l’icône de la lutte anti-apartheid, l’ancien président sud-africain, Nelson Mandela, décédé jeudi dernier à Johannesburg (Afrique du Sud), a-t-on constaté sur place à Brazzaville.

A partir de ce jour, des veillées populaires seront organisées en soirées dans les arrondissements de Brazzaville et d’autres villes du pays, selon un communiqué publié par le cabinet du président de la République.

Les cérémonies commémoratives se poursuivront le 13 décembre prochain par une conférence-débats sur la vie politique de Nelson Mandela et la contribution du Congo à la libération de l’Afrique australe.

En soirée, un méga-concert de chants religieux à l’esplanade du Palais des congrès à Brazzaville marquera le clou des activités et la fin du deuil national que le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, avait décrété vendredi dernier et ce jusqu'au 13 décembre.

En effet, le Congo retient la date du 13 décembre 1988, comme un repère de la contribution de Brazzaville aux négociations ouvertes à cette date entre l’Angola, l’Afrique du Sud et Cuba, sous la médiation des Etats-Unis d’Amérique, pour la paix en Afrique australe.

Ces négociations avaient abouti à la signature du ‘’Protocole de Brazzaville’’, qui entraînera la signature, le 22 décembre 1988 à New York (Etats-Unis), des  accords ayant ouvert ainsi la voie au retrait des troupes cubaines d’Angola, au retrait des troupes sud-africaines de la Namibie et du Sud de l’Angola, à l’indépendance de la Namibie, à la libération de Nelson Mandela, au démantèlement de l’Apartheid et à l’avènement de la nouvelle Afrique du Sud, rappelle-t-on à Brazzaville.
-0- PANA MB/SSB/IBA 09dec2013

09 décembre 2013 18:20:05




xhtml CSS