Décès de Madiba : la mort de Mandela fortement ressentie en Guinée

Conakry, Guinée (PANA) - La mort, dans la nuit de jeudi à vendredi, de l’ancien président sud-africain, Nelson Mandela, à 95 ans, à la suite d'une longue maladie, provoque une grande  tristesse, a indiqué à la PANA Dr. Mohamed Diané, ministre, directeur de Cabinet du président Alpha Condé.

Dr Diané assure que le défunt était le symbole de la dignité de l’humanité, après avoir consacré toute sa vie à lutter pour la paix, la justice, la démocratie et la tolérance. «La mort de Mandela devrait inspirer toutes les générations actuelles et celles du futur pour le combat noble et juste qu’il a mené au prix de sa vie», a-t-il ajouté.

Pour sa part, l’ancien bâtonnier, Me Dinah Sampil, souligne que la mort de «Madiba» a provoqué «un grand émoi» chez tous les citoyens de la planète, épris de paix et de justice, ajoutant que le monde entier perd ainsi «un combattant exemplaire» pour la démocratie, la justice et la paix dans le monde,

«La mort de Mandela crée un grand vide (...) Mandela était un symbole pour la survie de la démocratie. Grâce à sa lutte, l’Afrique du Sud a retrouvé la démocratie qui a remplacé l’apartheid. Sa survie, même hors du pouvoir, aurait permis de conduire la seconde phase de la lutte contre la dictature à travers le monde», a dit l’avocat.

Toutefois, il souligne qu’il n’y a pas lieu de perdre espoir pour le combat contre la dictature, l’injustice,  parce que, selon lui, l’éveil des consciences, notamment en Afrique, n’est plus un leurre, assurant que la lutte va continuer.

La Radio Télévision Guinéenne (RTG) rapporte l'histoire des nombreux militants du Congrès national africain (ANC), qui avaient séjourné en Guinée, notamment à Kindia, à environ 150 km de Conakry, où ils apprenaient le maniement des armes sous le régime du défunt président, Ahmed Sékou Touré, un des farouches opposants à l’apartheid.

On rappelle que le président Thabo Mbeki, successeur de Mandela, avait invité en Afrique du Sud, il y a quelques années, Hadja Andrée Touré, veuve du président Sékou Touré et son fils unique, Mohamed Touré, actuel leader du Parti démocratique de Guinée (PDG).
-0- PANA AC/SSB/IBA     06déc2013

06 décembre 2013 17:24:27




xhtml CSS