Décès de Madiba : la Commission de l'UA magnifie le legs de Mandela à l'Afrique

Addis-Abeba, Ethiopie (PANA) -  La Commission  de l'Union Africaine (CUA), qui  regrette la mort de l'illustre leader, Nelson Mandela,  a rendu hommage à l'héritage de l'ancien président Sud-africain, surtout pour son combat pour la promotion de la démocratie, de la liberté et de l'égalité à travers le continent.

"Mandela restera une icône de la sagesse dans les mémoires, pour sa capacité à changer les choses et son pouvoir de réconciliation", a affirmé le Directeur adjoint de la Commission  l'Union africaine, Erastus Mwencha.

"La vie et ce que nous laissons derrière nous, en termes de motivation, inspiration et engagement, sont les meilleurs legs qu'un Africain peut céder à ses fils et filles d'Afrique", a-t-il précisé, indiquant que  Mandela a su, très tôt, grandir dans une société qui ne reconnaissait pas son existence, bafouait sa condition humaine et sa dignité, bafouait sa liberté, lui refusait toute opportunité et le reléguait au second plan.

Au vu de ces conditions, Mandela s'est, malgré tout, battu, en se créant des opportunités là où personne n'y parvenait et s 'est distingué par son dévouement constant, sa foi, sa vision et sa détermination à  libérer son peuple et l'humanité.

" Le plus grand cadeau de Mandela à l'humanité se résume au sacrifice, à l'amour et au respect. Depuis sa libération de prison en 1990 jusqu'à sa mort, la plus grande leçon que le monde retient de lui est la liberté pour tous, une liberté qui va au-delà de la liberté individuelle et transcende l'homme", a souligné Mwencha.

Il a cité Mandela en disant: "la liberté ne signifie pas seulement être ôté de ses  chaînes, mais  savoir mener une vie qui respecte et permet la liberté des autres".

S'agissant de son héritage aux Africains, le représentant de la CUA a relevé que  Mandela s'est battu pour  que l'Afrique avance, estimant que même si la mort de Mandela est une grande perte pour l'Afrique, le continent s'est inspiré de sa vie  et de son héritage, en ce sens qu'il a prouvé qu'il était possible, même dans les conditions les plus délicates, d'opérer durablement un changement dans la paix et la stabilité.

"Grâce à ses choix, le continent a  enregistré des progrès, en partant des décennies de luttes et d'apartheid vers des lendemains de grand espoir, de liberté et d'égalité des races.

"Dans la paix et la stabilité, Mandela a montré que  le "Nous" est plus important que  le "Moi". Sa vie politique  est symbolisée par le "Nous" et il a rendu l'Afrique du Sud politiquement stable au lendemain de l'apartheid dans un processus de paix et de réconciliation", a dit Mwencha.

Pendant que l'Afrique célèbre la vie de Mandela, elle devrait s 'assurer que son héritage va inspirer l'oeuvre de l'UA  dans sa volonté de construire une Afrique intégrée, prospère et  pacifiée.

Aussi Mwencha a-t-il rappelé une citation de Madiba à l'occasion d'un sommet de l' UA, le 08 juin à Ouagadougou, au Burkina Faso: "Les futures générations peuvent et doivent affirmer... que nos pays et peuples sont condamnés à réaliser un seul destin pour notre continent... Ce destin requiert de nous une prise en charge de la question relative à la paix et  à la stabilité comme étant un défi que nous partageons au sein du continent" .
-0- PANA AR/VAO/PBA/SSB/IBA  8Dec2013


      


    

08 décembre 2013 09:38:07




xhtml CSS