Décès de Madiba : La présidente du Malawi ouvre le registre des condoléances

Blantyre, Malawi (PANA) - La présidente du Malawi, Joyce Banda, est la première à signer le livre de condoléances ouvert en mémoire du défunt icône de l'apartheid et ancien président sud-africain, Nelson Mandela, à l'ambassade d'Afrique du Sud à Lilongwe, la capitale, où elle a fait part de l'impact que Mandela a eu sur sa vie.

"L'Afrique a perdu un grand homme", a-t-elle dit aux journalistes après avoir signé le livre de condoléances, non sans rappeler la visite qu'elle avait rendue à Mandela dans sa prison de Robben Island.

"Après mon expérience à Robben Island, je voulais m'asseoir avec lui pour mieux le comprendre. Ce que j'ai appris de sa vie, c'est sa capacité à pardonner, même à ceux qui l'ont tant fait souffrir".

Pour elle, "c'est la leçon la plus importante que j'ai apprise et certaines choses dont nous avons discuté ont influencé les décisions que j'ai dû prendre dans ma vie en tant que présidente du Malawi".

La présidente Banda doit se rendre dans le courant de la journée en Afrique du Sud pour assister, mardi au stade FNB de Johannesburg, à la messe organisée en mémoire de cet  homme affectueusement surnommé "Madiba" par son clan.

La présidente Banda,  l'instar des dignitaires et leaders du monde entier,  se recueillera auprès du corps de Mandela qui sera exposé au siège du gouvernement à Pretoria.

La Fondation Mandela parraine l'Initiative présidentielle de lutte contre la pauvreté et la réduction de la faim du président Banda.
-0- PANA RT/SEG/NFB/SSB 09dec2013

09 décembre 2013 17:32:04




xhtml CSS