Décès de Madiba : "L’Afrique perd sa plus grande figure politique et humaniste du XXème siècle", selon le président ivoirien

Abidjan, Côte d’Ivoire (PANA) – "Avec le décès de Nelson Mandela, l’Afrique vient de perdre sa plus grande figure politique et humaniste du XXème siècle" a déclaré vendredi le président ivoirien, Alassane Ouattara, en réaction au décès de l'ancien président sud-africain.

Pour le président Ouattara, Nelson Mandela était un "homme d’exception, dont les valeurs de pardon, de rassemblement et d'amour marqueront  à jamais la conscience de notre humanité".

Saluant son combat contre le système ségrégationniste de l’apartheid, le président Ouattara affirme que Nelson Mandela avait pour idéal une société libre, juste et démocratique. "Il a combattu pour la paix et la liberté en Afrique du Sud et a su léguer à ses concitoyens une nation rassemblée et réconciliée" a-t-il ajouté.

"Nelson Mandela est un exemple. Un grand homme. Sa vie et son parcours unique doivent inspirer nos actes et guider la construction de notre continent dans toute la diversité de nos nations", a conclu le président Ouattara.
-0- PANA BAL/SSB/IBA  06décembre2013

06 décembre 2013 15:38:37




xhtml CSS