Début en Côte d'Ivoire d'un forum sur la participation des médias à la riposte au VIH/SIDA

Abidjan, Côté d'Ivoire (PANA) - Une soixantaine de représentants des médias et réseaux de médias participent depuis ce lundi à Abidjan, en Côté d'Ivoire, a un forum organisé par le bureau régional Afrique de l'Ouest et du centre de l'ONUSIDA, pour renforcer la participation des médias à la "riposte au VIH/SIDA".

La riposte au VIH/SIDA met l'accent sur la nécessité de prendre  particulièrement en considération le fait que le nombre de femmes et filles vivant avec le virus augmente plus vite que celui des hommes, en raison de leurs particularités biologiques.

"La riposte au VIH/SIDA ne peut être efficace sans une campagne de communication et une bonne implication des médias pour accompagner les processus nationaux dans la diffusion de l'information aux populations, en vue d'un changement de comportement", a affirmé le coordonnateur du Bureau de l'ONUSIDA à Abidjan, Dr Louis Ponzio.

Pour les autorités de l'ONUSIDA, cette participation des médias devrait se matérialiser par la production d'informations adéquates à la sensibilisation de l'opinion à la prévention, suffisamment pertinentes pour faire face à l'épidémie et battre en brèche les stéréotypes sur le VIH/SIDA.

Il faut rappeler que selon le rapport 2012 de l'ONUSIDA, l'Afrique subsaharienne enregistre "un net déclin des nouvelles infections au VIH et des décès lies au SIDA, ainsi qu'un net progrès de la prévention concernant les enfants.

Cependant, l'Afrique demeure encore la région la plus touchée, avec 23,5 millions de personnes vivant avec le VIH, représentant 69% des personnes infectées au monde, tandis que les femmes et les filles restent des cibles prioritaires du fait de la violence qu'elles subissent, de la mobilité sexuelle, des difficultés d'accès aux services de Santé sexuelle et de reproduction, ainsi que de la pauvreté.
-0- PANA SSB/AAS/IBA  08juil2013

08 juillet 2013 14:00:42




xhtml CSS