Début des concertations sur le Darfour à Tripoli

Tripoli- Libye (PANA) -- Le colonel Mouammar Khadafi de Libye et les présidents égyptien, Hosni Moubarak et soudanais, Omar Hassan el- Béchir, ont entamé, mardi en fin de matinée, des concertations sur la situation dans la province agitée du Darfour, dans l'ouest du Soudan, qui sera au centre d'un mini-sommet africain parrainé par la Libye prévu ultérieurement dans la capitale libyenne.
Les présidents égyptien et soudanais sont arrivés mardi en début de matinée à Tripoli où on fait également état de l'arrivée, un peu plus tard dans la journée, du président tchadien Idriss Deby.
Le président érythréen, qui devrait prendre part au mini-sommet, se trouve depuis lundi soir à Tripoli où est aussi attendu le chef de l'Etat de la République centrafricaine (RCA), François Bozizé.
Selon des sources diplomatiques à Tripoli, la réunion au sommet de la capitale libyenne devrait travailler à apaiser la tension qui n'a cessé de monter ces dernières semaines entre Khartoum et N'Djamena qui accuse le Soudan d'implication dans les troubles que connaît l'Est du Tchad, limitrophe du Darfour.
Bangui accuse également le Soudan d'aider les rebelles qui se sont emparés de certaines localités du pays.
Cependant, Khartoum a démenti ces accusations les qualifiant de "sans fondement".
Le mini-sommet africain de Tripoli revêt une grande importance, de l'avis des observateurs, qui redoutent une extension des troubles du Darfour au Tchad et en RCA, ce qui plongerait l'ensemble de la sous- région dans la tourmente de la violence et de l'instabilité.

21 novembre 2006 13:58:00




xhtml CSS