Début de l'opération de secours d'urgence de l'UNICEF au Darfour

Addis-Abeba- Ethiopie (PANA) -- Le cessez-le-feu humanitaire dans l'Ouest du Soudan a permis aux humanitaires d'avoir accès, pour la première fois, aux centaines de milliers de personnes déplacées par les combats dans la région du Darfour, a annoncé l'UNICEF mardi.
"Plus d'un million d'individus sont déjà affectés par cette crise et un nombre beaucoup plus important pourrait en souffrir dans les mois à venir", a déclaré la représentante de l'UNICEF à Khartoum Joanna van Gerpen.
Dans un communiqué de presse transmis à la PANA, l'UNICEF a indiqué que les déplacés n'étaient pas accessibles auparavant.
"Il est impératif que nous profitions au maximum de l'avantage de cette accalmie pour sauver le plus de vies possibles", a ajouté Mme van Gerpen.
Par ailleurs, une évaluation des besoins urgents est en cours, mais cela n'a pas empêché l'UNICEF de commencer immédiatement ses opérations de secours.
L'agence a assuré que des tentes, des couvertures, des jerricans et d'autres équipements essentiels pour la vie de tous les jours étaient rassemblés pour les 100.
000 personnes qui ont fui leurs maisons face aux attaques répétées.
Plus de 48.
000 enfants âgés de deux à 15 ans ont été vaccinés contre la méningite dans plusieurs camps et dans les communautés voisines de Kutum et Kebkabiya, dans le Nord du Darfour.
Cinquante mille autres seront bientôt vaccinés dans les camps de Mukjar et Mornei dans le Darfour occidental, a indiqué l'UNICEF.
Plus de 110.
000 femmes et enfants ont reçu des moustiquaires imprégnées pour se protéger contre les moustiques, vecteurs du paludisme.
Des camions citernes loués pour la circonstance distribuent régulièrement de l'eau dans plusieurs zones isolées où les familles déplacées se sont installées ces dernières semaines.
Près de 200 forages ont été préparés pour venir en aide à plus de 100.
000 personnes.
Par ailleurs, une campagne spéciale est en cours pour réhabiliter 300 points d'eau qui ont le potentiel de fournir de l'eau potable à 150.
000 personnes dans les trois Etats du Darfour.
Une campagne de vaccination contre la rougeole est prévu pour la mi-mai, et cible tous les enfants de moins de 15 ans.
L'UNICEF et l'OMS estiment que 2,6 millions d'enfants seront vaccinés à travers toute la région.
Au nord du Darfour, l'UNICEF, le Comité international de la Croix Rouge (CICR) et Save the Children-UK dirigent un programme pour retrouver les enfants qui ont été séparés de leurs familles.
Pour la semaine prochaine, l'UNICEF a annoncé qu'un appel commun en faveur de l'aide humanitaire sera lancé pour fournir des secours supplémentaires aux personnes affectées par le conflit au Darfour.

27 avril 2004 23:24:00




xhtml CSS