Début à Tripoli d'un Forum de commerce arabo-africain

Tripoli- Libye (PANA) -- Les travaux du forum de haut niveau sur les moyens de promouvoir la coopération arabo-africaine dans les domaines de l'investissement et du commerce ont commencé samedi à Tripoli en prélude au sommet afro-arabe prévu en Libye le 10 octobre 2010.
Les secrétaires des comités populaires généraux libyens de l'Industrie, de l'Economie et du Commerce, Mohamed Haweij, et du Plan et des Finances, Abdelhafidh Zlitni, le ministre algérien du Commerce, Mustapha Ben Bada, secrétaire général de l'Union du Maghreb arabe (UMA), Habib Ben Yahia, le secrétaire des Affaires arabes auprès du comité populaire général libyen des Relations extérieures et de la Coopération internationale, Omran Boukraa, ont pris part à la séance inaugurale de cette réunion qui se tient sous le thème "Vers un partenariat arabo-africain".
Le directeur général de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique, Abdelaziz Khalaf, le secrétaire général adjoint de la Ligue arabe (LA), Mohamed Toueijri, le commissaire de l'infrastructure de l'Union africaine (UA), Ilham Ibrahim, et le président du groupe de la Banque islamique pour le développement, Ahmed Mohamed Ali, ont également été présent aux lancement de ces travaux.
Les présidents de plusieurs organisations arabes, africaines et internationales intéressées par la coopération afro-arabe, de sociétés arabes et africaines, des chambres de commerce, d'industrie et d'agriculture des divers pays africains et arabes, des experts et spécialistes, des académiciens et des intéressés par ce dossier en plus de représentants de plusieurs pays arabes et africains prennent également part à ce rendez-vous qui vise à discuter des motifs de la faiblesse du flux des fonds d'investissement entre les pays arabes et africains et à découvrir les opportunités de la coopération afro-arabe en matière du commerce et de l'investissement de nature à consolider le développement économique et social dans les deux régions.
Il tend également à permettre l'échange des idées quant aux politiques et mesures nécessaires pour encourager le secteur privé à jouer pleinement son rôle dans le soutien du flux des investissements et des produits entre pays africains et arabes et à contribuer par ses conclusions à la réussite du deuxième sommet arabo-africain consacré à la coopération afro-arabe dans les domaines des investissements et du commerce.
Le secrétaire de l'Office général libyen de la propriété et de l'investissement, président de comité préparatoire du forum Dr Jamal Lammouchi a, dans une intervention d'occasion, mis l'accent sur le nécessaire de construire une force économique afro-arabe de nature à permettre aux pays arabes et africains de faire face aux défis contemporains à l'ère de la formation des grands espaces et blocs dans le monde et prendre la place qui leur convient parmi les autres nations.
Il a plaidé pour la mise en ?uvre des orientations du guide Mouammar Kadhafi appelant à l'action sérieuse pour l'exploitation optimale des ressources du continent africain et pour barrer la route devant les opérations de pillage organisé de ses nombreuses richesses, affirmant l'importance de construire un bloc économique arabo-africain permettant une intégration économique globale.
Pour sa part, le directeur général de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique, Abdelaziz Khalaf, a souligné la nécessité d'encourager la contribution des capitaux arabes et africains dans les domaines et les secteurs d'investissement en Afrique et mis en exergue les énormes potentialités naturelles du continent.
M.
Khalaf a appelé aussi à faire face à toutes les mutations que connaît le monde actuellement et affirmé l'importance d'assimiler toutes les transformations et nouveautés sur la scène internationale dans l'objectif de réaliser une complémentarité économiques et de servir les intérêts communs des populations africaines et arabes.
Il a invité également à l'intensification des efforts en vue de promouvoir la coopération arabo-africaine à travers l'étude des opportunités de coopération entre les deux parties dans les domaines de l'investissement et du commerce et de consolider la coopération économique et sociale dans les deux zones.
Cette rencontre est organisée conjointement par le secrétariat général de la Ligue arabe (LA), de la commission de l'Union africaine (UA), la Banque pour le développement économique en Afrique et la Jamahiriya Libyenne, rappelle- ton.

25 septembre 2010 18:51:00




xhtml CSS