Début à Nouakchott des assises du 27e Sommet arabe

Nouakchott, Mauritanie (PANA) - Les assises du 27é Sommet des souverains, émirs, chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de la Ligue arabe ont débuté, lundi, au Centre International des conférences de Nouakchott, en présence de 7 chefs d'Etat aux côtés du chef d'Etat du pays hôte, a constaté sur place la PANA.

Le chef de l’Etat du Tchad, Idriss Déby Itno est présent à Nouakchott en tant qu’invité spécial  de la Mauritanie, en sa qualité de président en exercice de l’Union africaine (UA).

La cérémonie d’ouverture de cette rencontre diplomatique arabe, placée sous le signe de l’espoir, a été marquée par un discours inaugural du président Mohamed Ould Abdel Aziz dans lequel il a insisté sur les grands défis politiques et sécuritaires auxquels fait face le monde arabe et la nécessité d’unifier l’action de tous les Etats pour faire face à l’adversité.

«Les grands défis» à la dimension à la fois politique et sécuritaire évoqués par le président Mohamed Ould Abdel Aziz concernent la propagation du terrorisme, les conflits en Syrie, en  Irak et en Libye, la Somalie en proie au terrorisme depuis plusieurs années.

Des questions face auxquelles le monde arabe «doit faire preuve de solidarité en vue de leur trouver des solutions conformes aux intérêts des peuples», a indiqué Mohamed Ould Abdel Aziz.

Dans son message, le président du Tchad et président en exercice de l’Union africaine (UA), Idriss Déby Itno, a, pour sa part, invité les opérateurs arabes à investir massivement sur le continent africain.

Le Sommet de Nouakchott sera fortement dominé par les questions militaires et sécuritaires avec la perspective de la création d’une force d’intervention arabe, les débats sur les différents foyers de guerre et la question centrale de la Palestine.

La Mauritanie a décidé d’organiser le 27e Sommet arabe après le désistement du royaume du Maroc, qui a jugé «inopportun» d’organiser une telle rencontre dans un contexte marqué par de profondes divisions entre pays membres de la Ligue arabe et même la désintégration de certains Etats.
-0- PANA SAS/IS/IBA 25juil2016
              

25 juillet 2016 13:39:36




xhtml CSS