Début à Mogadiscio de l'élection présidentielle en Somalie

Mogadiscio, Somalie (PANA) - L'élection présidentielle en Somalie a démarré, mercredi après-midi, à l'intérieur de la base de l'armée de l'Air somalienne à Mogadiscio encadrée par des mesures sécuritaires draconiennes.

Selon la Constitution provisoire, le chef de l’Etat doit être élu pour un mandat de quatre ans par les 329 membres des deux Chambres du Parlement réunies en congrès.

D'un côté, la Chambre du peuple et ses 275 députés élus par un peu plus de 14.000 chefs traditionnels.

De l’autre, la Chambre haute, équivalent du Sénat, dont les membres sont désignés par les Etats fédérés du pays.

Le scrutin se fera sous la supervision de Mohamed Osman Jawari, président de la Chambre du peuple et d’Abdi Hashi Abdullahi, chef du Sénat, respectivement élus, les 11 et 22 janvier, deux personnalités respectées en Somalie et appréciées à l'international.

Au total, 22 candidats sont en lice pour briguer la présidence de la République dont le président sortant, Hassan Sheikh Mahmoud, le Premier ministre, Omar Abderrachid et l'activiste politique, Djibril Ibrahim Abdallah, signale- t-on.

Des médias locaux ont rapporté, ce mercredi, que des tirs de canons ont été entendus, dans la nuit de mardi à mercredi dans plusieurs quartiers de la capitale somalienne.

Des témoins cités par les médias ont indiqué que des roquettes sont tombées sur différentes zones à Mogadiscio.

Pourtant, le gouverneur de la région de Bendar avait annoncé que la circulation sera interdite à partir de lundi soir dans la ville, rappelle-t-on.
-0- PANA AD/IN/IS/IBA 08févr2017

08 février 2017 16:44:55




xhtml CSS