De milliers de jeunes pro-Gbagbo devant l’état-major pour s’enrôler dans l’armée

Abidjan, Côte d’Ivoire (PANA) - Répondant aux appels de leur leader, Charles Blé Goudé, des milliers de jeunes patriotes, partisans de Laurent Gbagbo, se sont rués lundi devant l’état-major, pour s’enrôler dans l’armée, a constaté sur place la PANA.

"Ces jeunes sont venus de tous les quartiers d’Abidjan, soit à pied, soit dans des autobus, par milliers pour s’inscrire sur la liste des combattants pour la défense de la République, comme le leur a demandé Blé Goudé (ministre de la Jeunesse dans le gouvernement du président ivoirien sortant Laurent Gbagbo et leader du mouvement des "Jeunes patriotes"), fait observer un militaire posté au portail de l’état-major.

En effet, à l’issue de deux meetings organisés à Yopougon (nord d’Abidjan) et Port-Bouët (sud d’Abidjan), Charles Blé Goudé, le leader du mouvement des Jeunes patriotes, proche de Laurent Gbagbo (à qui la communauté internationale conteste la victoire de la présidentielle du 28 novembre dernier au profit du candidat de l'opposition Alassane Ouattara) avait invité samedi et dimanche, les jeunes "aptes et prêts à mourir pour leur patrie, à rejoindre l’armée".

Le général Philippe Mangou, chef d’état-major des Forces de défense et de sécurité (FDS), fidèles à Gbagbo, en compagnie de Blé Goudé, a rendu visite à ces volontaires devant les locaux de l'état-major.

"Je salue votre engagement et votre détermination à défendre la souveraineté de la Côte d`Ivoire. Est-ce que je peux compter sur vous pour la défense de la souveraineté de la Côte d`Ivoire?", a-t-il lancé à l'adresse des volontaires qui ont répondu par l’affirmative : "oui, on veut des kalach".

Cette opération intervient alors que les violences et les tueries se multiplient dans la capitale économique ivoirienne qui se vide de ses habitants craignant la généralisation de l’insécurité.

-0- PANA GB/TBM/SOC 21mars2011

21 march 2011 17:28:06




xhtml CSS