De jeunes écoliers sensibilisent sur la fraternité humaine

Bujumbura- Burundi (PANA) -- De jeunes écoliers du Burundi ont présenté lundi à Bujumbura des poèmes et des dessins inspirés des réalités quotidiennes à l'origine de diverses formes de discrimination.
La manifestation était organisée par le Centre d'information des Nations unies au Burundi, en collaboration avec le ministère de l'Education nationale, dans le cadre des préparatifs de la Conférence mondiale sur le racisme prévue du 31 août au 7 septembre 2001 à Durban (Afrique du Sud).
Une jeune élève d'un lycée de la capitale, Clothilde Nyandwi, a séduit le public avec un poème plein d'humanisme dans lequel elle loue les vertus de l'égalité des hommes devant la loi et Dieu le Créateur.
"Nous sommes enclins à diviser le monde en celui des riches et des pauvres, souvent en oubliant la complémentarité qui les unit", a-t-elle dit à la presse en recevant son prix.
D'autres poètes en herbe ont sensibilisé la société sur les méfaits des discriminations, notamment entre hommes et femmes, estimant qu'elles constituent un frein réel au développement socio-économique des nations.
Ils ont aussi fait remarquer que "la guerre avilit le citoyen et le dégrade socialement".

09 juillet 2001 20:16:00




xhtml CSS