De jeunes activistes africains partagent leurs expériences sur le mariage des enfants

Abidjan, Côte d’Ivoire (PANA) – Cinq jeunes activistes africains ont partagé sur le compte Twitter du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), leurs expériences personnelles poignantes sur le mariage des enfants, à l’occasion de la célébration mardi de la Journée de l’enfant africain.

Deux d’entre elles mariées étant enfants, ont pu surmonter cette situation et sont devenues des défenseurs d’autres femmes et filles à travers le monde.

Selon la Tchadienne Mariam Moussa, c’est une opportunité incroyable de partager son histoire et de participer à la campagne visant à mettre fin aux mariages des enfants en Afrique et particulièrement au Tchad.

La responsable de la protection des enfants de l’Unicef, Susan Bissell, a relevé que les jeunes filles mariées abandonnent leur scolarité et sont exposées à la mort à la suite de complications de grossesses ajoutées à des formes horribles de violence, d’abus et d’exploitation sexuelle.

Pour elle, ces jeunes activistes sont des lueurs d’espoir et toutes les composantes de la société devraient suivre leurs exemples et prendre des mesures urgentes pour protéger les personnes à risque.

Selon les statistiques, environ 700 millions de femmes dans le monde ont été mariées en étant enfants et plus d’une sur trois a été mariée avant l’âge de 15 ans.

L’Afrique subsaharienne a l’un des taux de mariages d’enfants les plus élevés dans le monde avec 40 pour cent de filles mariées au moment d’atteindre 18 ans.

Ces jeunes femmes en provenance du Niger, du Tchad, de la Sierra Leone, de l’Ouganda et de la Somalie racontent chacune leur histoire personnelle sur l’un des comptes Twitter qui a plus de quatre millions de suiveurs.

La Journée de l’enfant africain a été instituée à la suite du massacre des milliers d’écoliers en mars 1976 à Soweto en Afrique du Sud qui marchaient pour revendiquer une meilleure éducation.

La célébration de l’année 2015 est axée sur l’accélération des efforts pour mettre fin au mariage des enfants en Afrique.
-0- PANA BAL/BEH/IBA    16 juin 2015

16 juin 2015 15:10:05




xhtml CSS