De hauts responsables humanitaires de l'ONU appellent à la mobilisation de l'aide pour la Centrafrique

New York, Etats-Unis (PANA) - Les hauts responsables de l'aide humanitaire auprès de l'ONU ont annoncé l'arrivée au Cameroun  de milliers de femmes et d'enfants dans un piteux état, mal nourris et très malades, fuyant la guerre en Centrafrique.

Ils ont annoncé le quasi-épuisement de leurs fonds et le danger de mort qui guette des centaines de milliers de personnes, à moins que des contributions urgentes ne soient reçues.

La directrice exécutive du Programme alimentaire mondial (PAM), Mme Ertharin Cousin et le Haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Antonio Guterres, ont indiqué mercredi dans une déclaration commune: ''Nous devons tous agir maintenant sinon davantage de femmes et d'enfants vont souffrir inutilement. Nous devons intervenir pour sauver des vies et prévenir une aggravation de la situation".

Ils ont déclaré que les réfugiés de la Centrafrique ont commencé à débarquer au Cameroun depuis début décembre et qu'ils arrivaient maintenant à un rythme de 2.000 personnes par semaine, dont en majorité des femmes et les enfants.

Le HCR a lancé une opération d'urgence pour nourrir 100.000 personnes et est à la recherche de 15,6 millions de dollars sur huit mois. Elle envisage, également, de nourrir les réfugiés qui ont fui la Centrafrique pour se rendre dans les pays voisins.

Les combats en Centrafrique ont pris une tournure de plus en plus sectaire après le coup d'Etat mené en 2012 par les rebelles qui sont devenus depuis plus meurtriers avec des rapports faisant état de violations continues des droits de l'Homme et d'affrontements qui ont mis 2,2 millions de personnes dans une situation où elles ont besoin d'aide humanitaire.
-0- PANA AA/ASA/TBM/IBA  0fr4juin2014

04 juin 2014 22:29:25




xhtml CSS