De Beers autonomise les femmes entrepreneurs au Botswana

Gaborone, Botswana (PANA) - La société internationale de diamants, De Beers, a annoncé ce jeudi, à Gaborone, un plan d'investissement de trois ans pour le renforcement des capacités afin de soutenir les femmes micro-entrepreneurs dans certains villages du Botswana.

De Beers a affirmé que le programme sera déployé en partenariat avec ONU-Femmes et le gouvernement du Botswana.

Dans le delta de l'Okavango, en partenariat avec Adore Little Children Botswana (Alcb), une organisation non gouvernementale, ONU-Femmes, Debswana et le gouvernement apporteront un soutien à l'autonomisation économique des femmes dans le village de Ngarange.

Le programme d'autonomisation économique des femmes de l'Alcb est axé sur l'amélioration des moyens de subsistance à travers des programmes de permaculture qui produisent des légumes frais pour les communautés locales.

Dans les villages du district de Kweneng, près de la capitale Gaborone, De Beers et ONU- Femmes travailleront avec des partenaires locaux pour faire progresser les micro-entreprises existantes qui incluent des entreprises de maroquinerie, de poterie et d'élevage, et identifieront également et développeront de nouvelles petites, moyennes et micro-entreprises.

Prévu pour démarrer au début de l'année prochaine, le projet équipera les femmes micro-entrepreneurs dans les régions cibles avec des compétences en gestion d'entreprise, une compréhension de l'accès aux marchés et au marketing, ainsi que des compétences techniques, en particulier dans les activités agricoles.

De plus, les programmes contribueront à renforcer les aptitudes à la vie quotidienne et la confiance en soi pour appuyer la prise de décisions, la communication et la négociation.

Le delta de l'Okavango et le district de Kweneng sont parmi les zones les plus pauvres et les plus reculées du Botswana et ont été choisis comme point de départ en raison du fort potentiel de résultats tangibles et positifs qui soutiennent des communautés entières par l'autonomisation économique accrue des femmes micro-entrepreneurs.

"Le Botswana a réalisé un énorme développement grâce à une utilisation prudente des revenus tirés des diamants, mais des défis subsistent et des programmes comme ceux-ci peuvent avoir un impact positif réel et durable.

"Avancer l'autonomisation économique des femmes dans deux des zones les plus défavorisées du Botswana aidera non seulement les femmes micro-entrepreneurs qui participent aux programmes, mais aussi leurs communautés grâce à des opportunités d'emploi et de développement des compétences", a déclaré Bruce Cleaver, directeur général du Groupe De Beers.

Anne Githuku-Shongwe, représentante du Bureau multi-pays d'ONU-Femmes Afrique du Sud, a déclaré que cette initiative est conforme à l'Agenda 2030 des Nations unies pour le développement durable, qui vise l'une des communautés les plus marginalisées du Botswana.

Le projet vise à investir dans l'autonomisation économique des femmes et à créer une durabilité à long terme pour les familles de cette région.

De Beers et Onu Femmes travaillent avec les parties prenantes locales dans les zones cibles pour finaliser l'approche de mise en œuvre.

Ces programmes font partie du partenariat mondial de trois ans de De Beers avec ONU- Femmes et de son engagement à soutenir les femmes du monde entier.

De Beers investit trois millions de dollars américains pour promouvoir les femmes micro-entrepreneurs et les étudiants en STEM dans les pays producteurs de diamants du Canada, du Botswana, de la Namibie et de l'Afrique du Sud.
-0- PANA DRW/MA/MTA/BEH/SOC 09nov2017

09 novembre 2017 16:35:57




xhtml CSS