Création du REESAO pour faciliter la mise en oeuvre du système LMD

Ouagadougou- Burkina Faso (PANA) -- Les représentants d'une dizaine d'universités de la sous-région ouest-africaine, réunis cette semaine à Ouagadougou, ont créé un Réseau pour l'excellence de l'enseignement supérieur en Afrique de l'Ouest (REESAO).
Cette structure est le résultat d'un séminaire tenu mardi et mercredi sur le système Licence-Master-Doctorat (LMD) sous l'égide du Conseil africain et malgache pour l'enseignement supérieur (CAMES), dans le sillage d'un autre séminaire inter-universitaires de pilotage, tenu en octobre dernier à Lomé, au Togo.
Le REESAO a pour mission de promouvoir une nouvelle politique de coopération universitaire axée prioritairement sur la modernisation de l'offre de formation universitaire en vue de faciliter la mobilité et l'insertion professionnelle.
Le réseau vise également à élaborer un cadre pour définir les voies et moyens indispensables à la mise en place du système LMD, en partenariat avec les institutions nationales et internationales intervenant dans la promotion de l'Enseignement supérieur (CAMES, AUF, UEMOA.
.
.
) Le nouveau regroupement des universités ouest-africaines s'est aussi engagé à définir le contenu des programmes de formation et la nomenclature des diplômes de façon à favoriser la mobilité des étudiants et l'institution de diplômes trans-universitaires.
Il entend par ailleurs favoriser entre ses membres toute autre forme de coopération académique, pédagogique, scientifique et culturelle.
Le système LMD, a expliqué le ministre burkinabé de l'Enseignement secondaire, supérieur et de la Recherche, Joseph Paré, se présente comme un mode de gestion porteur d'une nouvelle culture académique.
"Son appropriation par le Réseau des universités ouest-africaines est une occasion pour ces universités de développer des filières porteuses d'avenir", a-t-il ajouté.
Ce réseau, de l'avis des initiateurs du séminaire, permettra également d'être réellement au coeur du développement et d'avoir plus d'autonomie par le biais de leur rentabilité sociale.
Le REESAO regroupe les universités suivantes: Abdou Moumouni (Niger), Abobo-Adjamé, Bouaké et Cocody (Côte d'Ivoire), Abomey- Calavi et Parakou (Bénin), Lomé et Kara (Togo), Koudougou, Ouagadougou et Bobo-Dioulasso (Burkina Faso).
Placée sous le thème: "Etudier autrement", cette session de formation avait pour but de permettre aux représentants des universités de s'approprier le système d'enseignement LMD.

26 Janeiro 2006 07:48:00




xhtml CSS