Crash d'un Mig 21 sur la RTG à Conakry

Conakry- Guinée (PANA) -- Le ministre guinéen de la Communication, Justin Morel Jr.
, a déclaré, lundi, que le crash, le même jour, d'un Mig 21 (et non d'un hélicoptère comme précédemment annoncé) de l'armée nationale sur les locaux de la Radiotélévision guinéenne (RTG) à Conakry, peu avant 12H00 (locales et GMT), "était un accident de parcours au cours d'un exercice régulier des forces de l'ordre".
M.
Morel Jr.
, qui démentait ainsi, dans un entretien accordé à la PANA sur les lieux de l'accident, les supputations faisant état de l'échec d'un attentat contre les locaux de l'ambassade des Etats-Unis dans la capitale guinéenne, a ajouté qu'il n'y avait eu aucune victime, mais déploré "quelques blessés légers".
Sise à Koloma, en haute banlieue de Conakry, la nouvelle Maison de la RTG, construite par les Chinois et inaugurée en 2006, est située en face de l'ambassade des Etats-Unis dans la capitale guinéenne.
Citant les agents de la RTG présents sur les lieux au moment du crash, le ministre a déclaré que l'avion a pris feu à quelques mètres des locaux, obligeant les deux pilotes à s'éjecter du cockpit en parachute, laissant l'engin aller s'abattre sur une aile du 4ème étage du bâtiment qu'il a perforée.
"Les pompiers, aidés par les forces de l'ordre, ont rapidement circonscrit l'incendie", a dit Justin Morel Jr.
, ajoutant qu'une évaluation des dégâts sera faite prochainement.
La RTG continuera à émettre normalement, a-t-il dit.
Il a expliqué que le gouvernement chinois, qui a entièrement financé la RTG, a promis, par le biais de son ambassade, de prendre en charge les frais de rénovation des installations.

16 avril 2007 15:00:00




xhtml CSS