Côte d'Ivoire : Une conférence internationale pour la lutte contre la pauvreté des enfants débute lundi en Ethiopie

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) - Une conférence internationale dénommée "Putting Children First", visant à accorder une priorité à la situation des enfants vivant dans l'extrême pauvreté et à y apporter des solutions, se tiendra du 23 au 25 octobre à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne.  

Selon le communiqué transmis vendredi à la PANA, cette conférence, qui réunira des décideurs politiques, des responsables gouvernementaux, des chercheurs et des responsables d'organisations non gouvernementales, s'inscrira dans la dynamique des Objectifs de développement durable (ODD) de sorte que la situation des enfants demeure une priorité, et à poursuivre la lutte contre leur pauvreté et les inégalités, aussi bien en Afrique que dans le reste du monde.

Selon Agnes Akosua Aidoo, membre du conseil d'administration de l'African Child Policy Forum, la pauvreté des enfants est l'affaire de tous et les gouvernements devraient en faire leur priorité absolue.

Pour Keetie Roelen de l'Instiute of Development Studies, les réponses et les solutions à la pauvreté des enfants sont à la fois disponibles et accessibles, car la protection sociale en faveur des enfants est largement répandue et expérimentée dans beaucoup de pays africains.

Les thèmes qui feront l'objet de discussions portent sur "planter le décor : qui sont et ou vivent les enfants pauvres", "une protection sociale infantile délicate : rendre la protection sociale opérationnelle pour les enfants", "garantir l'accès aux services de base pour tous : atteindre les enfants les plus pauvres et les plus marginalisés" et "soutenir leur passage aisé vers l'âge adulte".

Les participants lanceront un appel aux gouvernements des pays pour oeuvrer à l'atteinte des ODD en regard de la pauvreté infantile qui va progresser en Afrique.

Cette conférence est co-organisée par l'Ethiopian Centre for Child Research, le Comparative Research Programme on Poverty (CROP), l'ESRC-DFID Impact Initiative, la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (CEA), le ministère éthiopien des Affaires féminines et des Enfants, la Global Coalition to End Child Poverty, comprenant l'African Child Policy Forum (ACPF), le Partnership for Economic Policy (PEP), Save the Children, l'UNICEF et Young Lives.

Selon ll'UNICEF et la Banque mondiale, en dépit du fait que 1,1 milliard de personnes sont sorties de l'extrême pauvreté depuis 1990, celle de enfants demeure répandue et persistante. Elles indiquent que les enfants dans le monde entier sont susceptibles de devenir pauvres, avec 50% vivant dans l'extrême pauvreté en Afrique subsaharienne.

A moins de prises de mesures urgentes, si les tendances actuelles se poursuivent, la pauvreté des enfants touchera 167 millions d'enfants dont plus de la grande majorité en Afrique subsaharienne.  

-0- PANA BAL/IS/SOC 20oct2017

20 octobre 2017 17:58:25




xhtml CSS