Côte d'Ivoire : La Première dame du Niger, ambassadrice de la campagne "Merck, More Than a Mother"

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) - La Première dame du Niger, Mme Aissata Mahamadou Issoufou, a été nommée ambassadrice de la campagne "Merck, More Than a Mother" initiée par la Merck Foundation dans son pays pour autonomiser les femmes stériles.

La nomination de la Première dame, Mme Mahamadou Issoufou est intervenue ce jeudi, à l'occasion de la cérémonie de lancement de la Merck Foundation au Niger, indique le communiqué transmis à la PANA.

Mme Issoufou Mahamadou aura pour mission de collaborer étroitement avec la Merck Foundation pour définir l'intervention visant à briser la stigmatisation des femmes sans enfants au Niger.

"Notre partenariat nous permettra de transformer la vie des femmes défavorisées, qui ont souffert toute leur vie de la stigmatisation de l'infertilité", a déclaré le président-directeur général de Merck Foundation, le Dr Rasha Kelej.

Le président du Conseil d'administration de E.Merck KG et président du Conseil d'administration de Merck Foundation, le Pr Frank Stangenberg-Haverkamp, s'est réjoui du lancement de Merck Foundation en partenariat avec la Première dame du Niger et le ministère de la Santé pour renforcer les capacités des soins de santé, améliorer l'accès aux soins du cancer et du diabète et pour autonomiser les femmes stériles de ce pays.

La Première dame du Niger a apprécié ce partenariat avec la Merck Foundation. Elle a noté qu'elle croit fermement que le renforcement des capacités professionnelles est une bonne stratégie pour aider le gouvernement à améliorer l'accès aux soins de santé dans son pays.

"Je collaborerai également étroitement avec la Merck Foundation pour briser la stigmatisation de l'infertilité à tous les niveaux, en sensibilisant les femmes sans enfants, en formant des experts locaux et en aidant ces femmes à démarrer leur petite entreprise", a assuré Mme Issoufou Mahamadou.

Elle a ajouté : "Nous n'avons actuellement pas de spécialiste en fertilité qualifié au Niger ayant reçu une formation à long terme pour prendre en charge l'infertilité de manière adéquate et en fait, nous n'avons même pas de clinique de fertilité dans le pays. La Merck Foundation entre dans l'histoire du Niger par sa campagne "Merck, More Than a Mother". Elle formera les premiers spécialistes en fertilité au Niger".

La Merck Foundation s'est engagée à offrir un programme de bourses d'études en oncologie d'un à deux ans et une formation clinique de prise en charge de la fertilité à quatre candidats nigériens en 2018, et elle a décidé d'offrir une formation à un plus grand nombre de candidats à l'avenir.

En outre, la Merck Foundation s'est engagée à contribuer à l'avancee des soins du diabète au Niger en organisant des cours en ligne pour l'obtention d'un diplôme de la Fondation du diabète en langue française, diplôme accrédité par le "Royal College for General Practitioners du Royaume-Uni" à l'attention des médecins avec diplôme de troisième cycle, du Niger et d'autres pays africains francophones, afin qu'ils apprennent à diagnostiquer et à traiter le diabète.

Selon les données du ministère nigérien de la Santé, pour une population de 22 millions d'habitants, le Niger ne compte que six oncologues, un hématologue et 12 radiothérapeutes.

-0- PANA BAL/IS/SOC 08mars2018

08 mars 2018 18:26:31




xhtml CSS