Congo : le projet de budget 2019 de l’UMNG évalué à plus de 69 milliards de FCFA

Brazzaville, Congo (PANA) - Le Comité de direction de l'Université Marien-Ngouabi (UMNG) de Brazzaville a examiné et adopté jeudi, le projet de budget 2019 de cette institution universitaire à 69,3 milliards de FCFA, en hausse par rapport à celui de 2018, évalué à plus de 52 milliards de FCFA, a annoncé la radio publique.

Cette augmentation, selon le Comité de direction, résulte d'une part, "de la mise en œuvre cette année du Plan stratégique de développement dans lequel l'université est obligée de remplir au mieux ses trois missions cardinales, à savoir la formation, la recherche et le service à la société" et, d'autre part, de la subvention de l'Etat qui est passée à 33,4%.

Outre le projet de budget, le Comité de direction a examiné et adopté, entre autres, le rapport d'activités 2017, ainsi que le compte administratif exercice de la même année, tout comme le compte de gestion, le Plan d'action 2018.

Cette session a également approuvé le décret portant création des écoles doctorales à l'UMNG, ainsi que la dénomination de la Faculté des Lettres et des Sciences humaines en Faculté des Lettres, des Arts et des Sciences humaines.

Justifiant l'intérêt de la création des écoles doctorales au sein de l'UMNG, le Comité de direction a expliqué que cela permettra de fédérer les formations doctorales, de bâtir une véritable politique nationale et internationale en matière de recherche, de rehausser le niveau d'organisation de la recherche dans le sens d'instaurer la culture projet et de favoriser la mise en place des plates-formes mutualisées et décentralisées, ainsi que le développement des projets de recherche collaborative sur des thématiques intégrées.

Quant au changement de la dénomination de la Faculté des Lettres et des Sciences humaines, les participants à la session ont soutenu que ce projet est dicté par la nécessité de cet établissement d'élargir ses offres de formation pour répondre aux besoins de la société.

Dans le même ordre d'idées, le Comité de direction de l'UMNG a aussi approuvé le projet de décret visant à réorganiser l'Ecole nationale d'administration et de la magistrature.

L'UMNG a adopté aussi son Plan stratégique de développement 2018-2022 qui a pour principe de la transformer en une université de développement au service de l’émergence économique et sociale du Congo à l’horizon 2022. Placé sous le signe de l’innovation et de la compétitivité, ce ‘’ Plan stratégique ‘’, qui se décline en dix axes, se propose de relever les défis de l’entrepreneuriat, de la qualité et de l’attractivité des offres de formation, ainsi que de la recherche-développement.

A propos des pistes à explorer pouvant conduire à améliorer le taux de financement endogène de l’UMNG, le président du Comité de direction, Louis Bakabadio, a déclaré: ‘’ Il n’est plus plausible de compter exclusivement sur le financement public de notre université. De même qu’à l’heure actuelle, la diversification économique devient un impératif catégorique pour l’économie congolaise, de même la diversification des sources de financement de l’UMNG mérite que nous lui consacrions toute notre intelligence‘’.
-0- PANA MB/BEH/IBA/SOC 05juil2018

05 Julho 2018 17:50:17




xhtml CSS