Condamnation par l'OIF des violences au Burundi

Bruxelles, Belgique (PANA) - L'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a condamné, "avec la plus grande énergie", les violences survenues au Burundi, dimanche et qui ont entraîné  la mort de manifestants, a-t-on appris de source officielle.

Dans un communiqué parvenu, lundi à la PANA à Bruxelles, la Secrétaire générale de l'Organisation francophone, Mme Michaelle Jean, a "appelé toutes les parties au calme, à la retenue et à faire preuve de responsabilité", ajoutant que seul le dialogue doit prévaloir.

Pour la patronne de l'Exécutif de l'OIF, le mandat premier des forces de défense et de sécurité est "d'assurer avec professionnalisme et rigueur, la sécurité des personnes et de biens".

On rappelle que la Secrétaire générale de l'OIF a nommé récemment, en qualité d'Envoyé spécial pour la Région des Grands Lacs, l'ancien président de la République du Cap-Vert, Antonio Mascarenhas Monteiro.

Dans ce communiqué, l'OIF réitère "sa disponibilité en concertation avec d'autres partenaires internationaux" à contribuer activement à la consolidation de la paix et de la démocratie au Burundi.
-0- PANA AK/IS/IBA 27avr2015

27 avril 2015 15:53:52




xhtml CSS