Concertations entre la Ligue arabe et l’ONU pour le règlement de la crise en Libye

Tripoli, Libye (PANA) - L’envoyé spécial de la Ligue arabe en Libye, Salah Eddine al-Jabali, a estimé que l'envoyé de l'ONU en Libye, Martin Kobler, était un bon négociateur, assurant qu'il l’a rencontré plusieurs fois et qu’il y avait une grande coordination entre la Ligue arabe et l'Organisation des Nations unies pour trouver les moyens de solution en Libye.

Dans un entretien diffusé mardi soir sur la télévision Libya TV, M. al-Jabali a rappelé que: "le peuple libyen a vécu pendant 40 ans dans la paralysie et le dialogue national signifie encore pour certains un moyen de réaliser des gains sur le terrain", ajoutant que: "la culture du dialogue et l'acceptation de l’autre peuvent être absentes dans de nombreuses sociétés arabes".

Il a souligné, par ailleurs, que: "lorsque l'OTAN est intervenu en Libye, elle a tout détruit, en faisant un désert, détruisant l'armée, les institutions de sécurité et du gouvernement", ajoutant que: "ce qui est arrivé en Libye est un scénario similaire à ce qui est arrivé en Irak, en particulier le démantèlement de l'armée".

Il a exprimé son espoir de voir la percée se réaliser en 2017 au niveau de la crise libyenne, d'autant plus que le pays ne peut pas se permettre plus de conflit et de division, ajoutant que le dossier de la Libye connaîtra probablement beaucoup d'interventions étrangères, en raison du grand nombre d'intérêts étrangers dans le pays, avec la présence du pétrole et la position stratégique privilégiée sur la mer Méditerranée, ce qui en fait une convoitise.
-0- PANA BY/JSG/IBA 28dec2016

28 ديسمبر 2016 12:00:56




xhtml CSS