Concertation ONUCI, Licorne et FAFN, sur la libre circulation

Bouaké- Côte d'Ivoire (PANA) -- Les états-majors des Forces impartiales, ONUCI et Licorne se sont retrouvés jeudi à Bouaké (400 km au nord d'Abidjan) en zone rebelle, pour réfléchir avec leurs hôtes, sur les moyens d'éviter les entraves à la liberté de circulation de leurs forces, a constaté sur place, la PANA.
"Nous sommes convenus d'améliorer notre mécanisme de concertation en décidant d'avertir par exemple, des mouvements de nos convois les plus importants et en adoptant de nouveaux modes de comportements", a expliqué laconiquement, le chef d'état-major de la force Licorne, le général Elrick Irastorza.
Au cours des entrevues qui ont pour cadre le fief de l'ex- rébellion ivoirienne, il a aussi été question de faire respecter et les limites de la zone de confiance, et les règles qui y prévalent.
Se réjouissant de l'ambiance qui a prévalu durant cette réunion, le général Irastorza de la Licorne a indiqué que: "ces réunions de facilitation s'inscrivent dans la dynamique d'une recherche de maîtrise des tensions, pour sortir le pays de la crise dans laquelle il se trouve présentement".
Pour le général Soumaïla Bakayoko, chef d'état-major des Forces nouvelles, cette rencontre a permis aux différents états-majors, de mieux se connaître, afin qu'il n'y ait plus d'ambiguïtés.
Il a également souhaité que les résolutions qui ont été prises, puissent aider les missions des Forces impartiales à se dérouler sans entraves, dans la zone sous controle des Forces nouvelles.
"Nous espérons qu'au sortir de cette rencontre, on n'entendra plus de malentendus entre les Forces nouvelles et les Forces impartiales", a conclu le général Bakayoko.

02 septembre 2005 10:21:00




xhtml CSS