Colin Powell attendu ce mardi à Khartoum

Khartoum- Soudan (PANA) -- Le secrétaire d'Etat américain Colin Powell est attendu mardi à Khartoum pour évaluer la situation humanitaire au Darfour (ouest du Soudan), mais surtout pour faire pression sur le gouvernement soudanais afin qu'il contrôle la milice arabe qui sévit dans cette région en proie à des troubles.
Cette milice, dénommée Janjaweed, est accusée de se livrer à un nettoyage ethnique et à un génocide au Darfour où le Mouvement de libération du Soudan (SLM) et le Mouvement justice et équité (JEM) ont pris, depuis février 2003, les armes contre Khartoum qu'ils accusent d'avoir négligé cette région frontalière avec le Tchad.
M.
Powell doit rencontrer le chef de l'Etat soudanais Omar Hassan El Béchir et d'autres hauts responsables du gouvernement soudanais, indique le programme officiel de sa visite de deux jours au Soudan.
Durant son séjour, il se rendra au Darfour pour visiter des camps de déplacés internes.
Sa visite au Soudan coïncide avec celle du secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, et survient à un moment où la communauté internationale intensifie les pressions sur Khartoum face à ce que les observateurs qualifient de crise humanitaire grave.
Le porte-parole adjoint du Département d'Etat américain, Adam Ereli, a déclaré que M.
Powell exprimera clairement aux autorités de Khartoum que les relations futures des Etats-Unis avec le Soudan dépendront des mesures que le gouvernement prendra contre les Janjaweed ainsi que de l'ouverture du Darfour à l'aide étrangère.
Notre message au gouvernement du Soudan sera très clair et direct.
"Arrêtez la violence des Janjaweeds, supprimez tous les obstacles à l'accès à l'aide humanitaire, coopérez pleinement à la supervision de la communauté internationale et acceptez d'engager des négociations politiques avec l'opposition armée du Darfour", a dit M.
Ereli.
M.
Powell fera parvenir 95 millions de dollars d'aide humanitaire au Soudan, indique le Département d'Etat américain.

29 juin 2004 12:50:00




xhtml CSS