Clôture en Libye d'une campagne de vaccination contre la poliomyélite ayant atteint plus d'un million d'enfants

Tripoli, Libye (PANA) - La première campagne nationale libyenne de vaccination contre la polio a été clôturée vendredi après cinq jours ciblant plus d'un million d'enfants sur l'ensemble du territoire libyen sous la supervision directe du Centre national libyen de contrôle des maladies.

S'étalant sur deux ans, cette campane de vaccination contre la polio a été menée avec le soutien de l'UNICEF et l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a indiqué un communiqué publié dimanche par la Mission d'Appui des Nations unies en Libye (MANUL).

Avant la campagne, l'UNICEF a fourni 1,5 million de doses de vaccins contre la polio à la Libye, à travers un vol spécial à destination de l'aéroport de Maitiga à Tripoli, a précisé le communiqué qui signale que la cargaison contenait suffisamment de vaccins pour couvrir près de 1,2 million d'enfants de moins de six ans.

L'OMS a pris en charge tous les coûts opérationnels de la campagne, ainsi que l'assistance technique, ajoute la même source.

"Cette récente expédition de vaccins fait partie des efforts de l'UNICEF pour rétablir les activités de vaccination de routine à travers la Libye, cruciale pour la survie de tous les enfants dans le pays", a déclaré le Dr Ghassan Khalil, Représentant spécial de l'UNICEF en Libye cité par le communiqué.

La Libye a été exempte de poliomyélite depuis 1991 mais les conflits et la violence ont interrompu la vaccination de routine contre la poliomyélite, obligatoire depuis 1970.

Cette campagne est la première depuis 2014. Mise en œuvre dans 64 districts de la Libye, la campagne comprend 2.000 vaccinateurs formés travaillant dans 600 établissements de Santé, précise-t-on.

"L'UNICEF se réjouit de la coopération avec le Centre national libyen de contrôle des maladies et l'OMS pour améliorer la couverture de la vaccination, la gestion efficace des vaccins, y compris les marchés et le renforcement de la chaîne du froid, ainsi que de la surveillance et de partage des systèmes d'information en Libye", a ajouté Dr Khalil.
-0- PANA/BY/IBA 24avr2016

24 avril 2016 19:03:40




xhtml CSS