Cinq soldats tués dans le Nord-est du Nigeria

Abuja, Nigeria (PANA) - L'armée nigériane a annoncé que cinq soldats étaient morts lorsque leur véhicule a roulé sur des Engins explosifs improvisés (EEI) posés par des terroristes de Boko Haram le long de la route menant de Pridang à Bita, dans l'Etat de Borno, situé au nord-est du pays.

Le porte-parole de l'armée nigériane, le général de Brigade Texas Chukwu, a déclaré vendredi que l'incident s'était produit lorsque les troupes du 271ème Bataillon de la Force opérationnelle se battaient contre les terroristes de Boko Haram qui leur avaient tendu une embuscade.

"Malheureusement, cinq militaires ont payé le prix suprême à la suite de l'attaqu ", a déclaré le général Chukwu.

"Les soldats ont tué un certain nombre de terroristes, tandis que d'autres ont fui avec des blessures par balles" a-t-il affirmé.

Le général Chukwu a également indiqué que des soldats ont secouru neuf personnes détenues par les terroristes lors d'une opération de déminage dans six villages de Borno à savoir: Jaje, Angwa Audu, le Major Ali, Dabu Abdullahi, Dabu Wulkaro et Gori Jaji.

"Elles reçoivent actuellement des soins médicaux dans un établissement militaire et seront bientôt remises à l'autorité compétente", a-t-il conclu.

L'armée nigériane combat les terroristes de Boko Haram et a réussi à limiter les attaques des insurgés dans les trois Etats du Nord-est: Adamawa, Borno et Yobe. Dans le passé, le groupe terroriste a mené des attaques et des attentats à la bombe dans d'autres parties du Nord du Nigeria, notamment Abuja et Kano.
-0- PANA MON/MA/AKA/JSG/IBA 01juin2018

01 juin 2018 12:33:28




xhtml CSS