Cinq pays entrent au Conseil de paix et de sécurité de l’UA

Paris, France (PANA) – Algérie, la Guinée Equatoriale, le Mozambique, l’Ouganda et le Nigeria ont été élus membres du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (CPS), a appris samedi à Addis-Abeba, en Ethiopie, la PANA.

Le Nigeria, qui était déjà  membre sortant du CSP, et les quatre autres ont été  élus pour un mandat de deux ans à l’issue de la 353ème session du Conseil.

Le CPS, qui  s'était réuni vendredi  jusque tard  dans la soirée, en prélude au 20ème sommet de l’UA,  a consacré une large partie de ses travaux aux tensions entre le Soudan et le Soudan du Sud.

"Nous avons besoin de stratégies efficaces pour ramener la paix et la sécurité. Cette réunion du Conseil de paix et de sécurité offre une occasion unique de réaffirmer cette aspiration", a déclaré à l'ouverture de la session le président du Kenya et du CPS, Mwai Kibaki.

Les dirigeants africains ont fait lors du CPS le point sur la mise en œuvre des différents accords de paix  conclus entre le Soudan et le Soudan du Sud, sous l’égide du Panel de haut niveau de l’UA présidé par l’ancien président sud-africain, Thabo Mbeki.

Les tensions entre le Soudan et le Soudan du Sud et d’autres situations de conflit sur le continent  devraient largement être abordées lors du 20ème sommet de l’UA qui s’ouvre ce dimanche à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne,  avec pour thème principal «Panafricanisme et renaissance africaine».

Plusieurs chefs d’Etat sont déjà arrivés dans la capitale éthiopienne, dont  le Béninois Yayi Boni, président en exercice de l’Union, le Sud-Africain Jacob Zuma, le Soudanais Omar El Béchir, le Sud-Soudanais Salva Kir, l’Ivoirien Alassane Ouattara et le Sénégalais Macky Sall.

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, est attendu ce samedi dans la soirée.
-0- PANA SEI/AAS/SOC  26jan2013



26 janvier 2013 17:08:45




xhtml CSS