Célébration des 25 ans du projet RETRO-CI en Côte d’Ivoire

Abidjan, Côte d’Ivoire (PANA) - Le chargé d’affaires de l’ambassade des Etats-unis en Côte d’Ivoire, Andrew Haviland, a déclaré jeudi, lors de la cérémonie de célébration des 25 ans du projet Rétrovirus Côte d’Ivoire (Retro-CI) que celui-ci est un exemple remarquable de partenariat entre son pays et la Côte d’Ivoire qui a aidé à renforcer d’énormes capacités de laboratoire dans ce pays et en Afrique.  

Le diplomate américain a relevé dans son allocution que le projet Retro-CI, qui a pour objectif de conduire vers une génération sans Sida, est devenu une institution d’élite qui a élaboré des protocoles nationaux et régionaux pour la surveillance, la prévention et la prise en charge du Vih.

"Il a également renforcé d’énormes capacités de laboratoire de Côte d’Ivoire et d’Afrique. Son impact est ressenti plus au-delà de ses principales activités d’éradication du Vih/Sida", a-t-il poursuivi.

Les principales réalisations du projet Retro-CI incluent l’augmentation du nombre de personnes recevant un traitement antirétrovirale d'environ 2.000 en 2002 à près de 148 mille en 2015, l’augmentation des bénéficiaires de la prophylaxie antirétrovirale chez les femmes enceintes infectées par le Vih et vivant avec le Vih d’environ 1500 en 2004 à plus de 16 mille en 2015 et l’augmentation des soins dispensés aux orphelins et enfants vulnérables de 1.100 en 2004 à plus de 160 mille en 2015.

Le thème de cette célébration est "La Côte d’Ivoire et les Etats-unis : 25 ans de partenariat dans la lutte contre le Vih/Sida".

Le projet Retro-CI était à l’origine une initiative conjointe entre le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (Cdc), l’Institut de médecine tropicale (Imt) d’Anvers en Belgique et le ministère ivoirien de la Santé.

A partir de 2004, le projet Retro-CI a intégré le cadre du programme du Plan d’urgence du président américain de lutte contre le Sida (Pepfar). Depuis lors, il a appuyé le gouvernement ivoirien pour le passage à l’échelle des services complets de prévention, de soins et de traitement du Vih à travers tout le pays, en renforçant le système national de santé dans le processus.
-0- PANA BAL/BEH/SOC 10déc2015

10 décembre 2015 17:45:53




xhtml CSS