Célébration de la Journée internationale des victimes du terrorisme

New-York, États-unis (PANA) - Les Nations unies célèbrent ce mardi, pour la première fois, la Journée internationale des victimes du terrorisme afin de les ''honorer et de reconnaître les conséquences désastreuses du terrorisme sur leurs vies''.

Le soutien des victimes du terrorisme et leurs familles est un ''devoir moral basé sur la nécessité de renforcer, de protéger et de respecter les droits de l'homme qui leur sont reconnus, tout en assurant le parrainage des victimes et des rescapés'', a notamment dit le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, cité par le Centre d'informations de l'organisation.

''Cette journée est aussi l'occasion de faire entendre la voix des victimes du terrorisme par le plus grand nombre, ce qui va permettre d'annihiler le discours haineux et la division que les terroristes tentent de diffuser'', a-t-il ajouté.

Selon les Nations unies, la journée commémorative a pour objectifs ''d’honorer et de soutenir les victimes et les survivants du terrorisme et de promouvoir et protéger le plein exercice de leurs libertés et de leurs droits fondamentaux''.

L'ONU réaffirme également sa conviction que ''tous les actes de terrorisme, sans exception, sont criminels et injustifiables, quels qu’en soient les motivations, le lieu, l’époque et les auteurs''.

Souvent, les victimes du terrorisme sont abandonnées et négligées quelque temps après les attaques terroristes, ce qui entraîne des conséquences tragiques pour elles; surtout si l'on sait que quelques rares pays disposent des ressources et des capacités nécessaires pour satisfaire les besoins à moyen et long termes des victimes.

Le soutien aux victimes du terrorisme entre dans le cadre de la volonté des Nations unies de lutter contre ce fléau, selon le Secrétaire général de l'ONU. ''Si nous écoutons, respectons et apportons le soutien et la justice aux victimes, alors nous renforçons nos liens communs et diminuons les dégâts profonds que provoquent les terroristes contre les individus, les familles et les sociétés locales'', a ajouté M. Guterres.
-0- PANA YY/IN/BEH/SOC 21août2018

21 august 2018 18:11:59




xhtml CSS