Calme précaire à Derna en ce deuxième jour de fête de l'Aïd El Fitr

Tripoli, Libye (PANA) - La ville libyenne de Derna (Est) en proie à des affrontements armés suite à l'offensive militaire de l'armée nationale libyenne dirigée par Khalifa Hafter, connaît ce samedi un calme précaire en ce deuxième jour de l'Aïd El Fitr, après des accrochages sporadiques avec le reste des groupes radicaux islamistes.

Des escarmouches se sont déroulées sur l'axe de combat Dhahr Al-Ahmar et à Aïn Mara, à l'intérieur de la zone d'Al-Chiha et l'axe de la côte ouest, ont indiqué des sources militaires.

Vendredi, les forces armées libyennes ont pu prendre le contrôle total de plusieurs nouveaux sites dans la zone des affrontements dans la ville de Derna.

Les zones qui ont été contrôlées récemment par l'armée sont le siège de l'ancienne société de Djebel Akhdhar, la zone Al-Maouhcha et plusieurs immeubles.

La prise de contrôle de ces zones a constitué un pas important vers la prise des derniers bastions des "groupes terroristes", car ils sont adjacents au reste de la région ouest de la ville de Derna, ont précisé les mêmes sources.

Les forces armées libyennes ont annoncé qu'elles progressent lentement dans des quartiers de la ville de Derna afin de traiter avec prudence les voitures piégées et les mines, et d'éviter des opérations suicides menées par des éléments des groupes extrémistes.

L'armée nationale libyenne a annoncé avoir pris le contrôle de la majorité de la ville de Derna occupée depuis 2011 par des groupes extrémistes islamistes et indiqué que sa libération totale est proche.
-0- PANA BY/IS/SOC 16juin2018

16 juin 2018 13:45:36




xhtml CSS