Calixte Beyala maintient sa candidature au Secrétariat général de l'OIF

Montreux- Suisse (PANA) -- La romancière franco-camerounaise Calixte Beyala a annoncé mercredi le maintien de sa candidature au poste de Secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) qui tient son sommet du 22 au 24 octobre à Montreux, en Suisse.
"Seule l'Elysée a reçu ma demande à ce poste (…) A ce jour, aucune réponse du président ne m'est parvenue confirmant les allégations selon lesquelles je ne pourrais pas être candidate", a-t-elle déclaré dans un entretien exclusif accordé à la PANA.
La romancière franco-camerounaise a par ailleurs estimé qu'il n'était toujours pas trop tard pour elle de faire acte de candidature.
"Comme vous êtes sans l'ignorer, les candidatures sont déposées jusqu'à la veille de l'élection", a-t-elle martelé tout en plaidant pour que les programmes de la Francophonie fassent davantage de place aux projets sociaux.
"Je demande que soient intégrés à cette organisation des projets culturels et sociaux afin de venir en aide aux peuples francophones", a insisté Mme Beyala.
Agé de 49 ans, la Franco-camerounaise est l'unique candidat déclaré face au Secrétaire général sortant, l'ancien président sénégalais Abdou Diouf, élu pour la première fois à Beyrouth en 2002, puis reconduit à Bucarest en Roumanie en 2006 pour un mandat de 4 ans.
Les chefs d'Etat et de gouvernement présents au 13ème Sommet de l'OIF, qui a pour thème "Défis et visions d'avenir pour la Francophonie", procéderont dimanche à l'élection du Secrétaire général de l'organisation.
Ils débuteront leurs travaux samedi par des discussions sur la place de la Francophonie dans les relations internationales, le développement durable et l'examen du rapport sur la langue française.

21 octobre 2010 11:04:00




xhtml CSS