CAN 2015: Ouedraogo félicite les équipes de la Cedeao

Abuja, Nigeria (PANA) - Le président de la Commission de la Cedeao, Kadré Désiré Ouédraogo, a félicité les «équipes Cedeao» pour leurs brillantes performances au tournoi de la Coupe d'Afrique des Nations en cours et les a encouragées à aller à fond et de conserver le trophée tant convoité remporté par le Nigeria lors de la dernière édition en 2013 en Afrique du Sud.

Le Ghana, quatre fois vainqueur et la Côte d'Ivoire, tous deux qualifiés pour les demi-finales avec les "Eléphants" ivoiriens battant la Rd Congo par 3 buts à 1 mercredi pour atteindre la finale des 16 nations de la fiesta du football continental, accueillie cette année par la Guinée équatoriale.

Dans un message de bonne volonté, M. Ouédraogo a noté avec fierté que cinq des sept représentants de la région à l'édition de cette année ont été au-delà des stades de Groupe, avec le Mali perdant seulement pour une autre équipe de la Cedeao, la Guinée, par tirage au sort de vote dans les quarts de finale.

Le Ghana a battu 3 à 0 la Guinée pour gagner une place en demi-finale contre la Guinée équatoriale, tandis que la Côte d'Ivoire a surmonté l'Algérie 3 à 1 en quarts de finale, rappelle-ton.

M. Ouédraogo a déclaré que les équipes Cedeao ont constamment démontré la réputation de la région comme la puissance du football africain, ajoutant que la Communauté et ses plus de 300 millions de citoyens sont solidement derrière la Côte d'Ivoire et le Ghana au moment où ils font voler le drapeau de la région pour gagner la Coupe à nouveau pour l'Afrique de l'Ouest.

Au nom de la Commission et des autres institutions de la Communauté, il a enjoint les joueurs ouest-africains de continuer à démontrer leur éclat et leur esprit sportif exemplaire, ajoutant que l'expérience a maintenant montré qu'il n'y a pas de mineurs dans les sports modernes de nos jours, y compris le football.

Le chef de la Cedeao a également félicité les organisateurs du tournoi, la Confédération Africaine de Football (CAF) et toutes les équipes nationales participantes pour avoir surmonté les craintes initiales Ebola, qui ont conduit que la compétition a été déplacée du Maroc vers la Guinée équatoriale.

En mettant en scène le tournoi malgré les scepticismes et les préoccupations initiales Ebola, a-t-il déclaré, l'Afrique a encore une fois prouvé que l'on peut faire beaucoup avec la détermination et l'engagement de nos pays, les institutions, les dirigeants et les citoyens.
-0- PANA SEG/VAO/MTA/BEH/IBA    05 février 2015

05 février 2015 16:40:53




xhtml CSS