Burkina Faso: des milliers d’élèves en examen de rattrapage à cause de l’insécurité

Ouagadougou, Burkina Faso (PANA) - Au moins, 3064 élèves qui n’avaient pas pu prendre part aux examens de fin d’année en juin dernier à cause de l’insécurité dans le nord du Burkina Faso, ont entamé un examen de rattrapage mercredi, a annoncé le ministère en charge de l’Education, jeudi.

« Au total, 3064 candidats dont 2692 dans le Soum et 372 dans la Région du Nord (sites de Ouahigouya, Titao, Banh) vont tenter de décrocher leur premier diplôme, le Certificat d’Etudes du Primaire (CEP) en composant du 29 au 31 août 2018, devant six jury », a annoncé le ministère de l’Education, dans un communiqué.

Pendant deux mois, rappelle-t-on, les acteurs de l’Education, les Forces de défense et de sécurité, ainsi que les forces vives des régions concernées, se sont mobilisés pour créer les conditions nécessaires à une mise à niveau des élèves.

La session normale du CEP s’est tenue en juin dernier sur l’ensemble du territoire, hormis la zone Nord en proie à l’insécurité suite aux attaques répétées enregistrées dans cette partie du pays.
-0-PANA NDT/BEH/SOC 30août2018


30 Agosto 2018 16:35:14




xhtml CSS