Burkina Faso: "Le fichier électoral répond aux normes et standards internationaux», selon l’OIF

Ouagadougou, Burkina Faso (PANA) - Des experts de l’Organisation internationale de la francophonie ont certifié, mercredi à Ouagadougou, le fichier électoral du Burkina Faso, qui englobe plus de 5,5 millions d’électeurs, pour le double scrutin du 11 octobre prochain.

«Le fichier électoral 2015 du Burkina Faso est tout à fait conforme, par conséquent, il est fiable pour la tenue des scrutins législatifs et présidentiel du 11 octobre 2015», a déclaré le chef de la mission, le général Siaka Sangaré, après l’audit dudit fichier.

M. Sangaré a aussi indiqué que le fichier électoral se situe dans la «moyenne supérieure» ou il  est «au-dessus de beaucoup d’autres fichiers», parce qu’il respecte beaucoup plus les textes et standards internationaux.

Cependant, les experts de l’OIF disent avoir relevé quelques points faibles dans le fichier électoral. Il s’agit, entre autres, de l’absence de textes qui puissent prendre en compte les modalités pratiques de radiation des électeurs décédés et le faible engouement des jeunes.

Pour sa part, le président de la CENI, Me Barthélémy Kéré, s’est dit satisfait des résultats de l’audit. «Ils ont passé le fichier en revue sous toutes ses coutures et la conclusion d’ensemble, c’est qu’il est fiable. C’est un sentiment de satisfaction qui nous confirme que le travail qui a été fait est un travail de qualité », a-t-il confié.

Le Burkina Faso fait face à des élections présidentielle et législatives le 11 octobre prochain pour rétablir l’ordre constitutionnel interrompu après la chute du régime Compaoré par une insurrection populaire.
-0- PANA NDT/IS/IBA 02sept2015

02 septembre 2015 15:33:36




xhtml CSS