Burkina: un bimensuel suspendu de publication pour un mois pour diffusion « d’informations stratégiques et militaires »

Ouagadougou, Burkina Faso (PANA) - Le Conseil supérieur de la Communication (Csc), organe de régulation des médias, a suspendu vendredi, le bimensuel « L’Evénement » de publication pour une durée de 30 jours, pour diffusion « d’informations stratégiques », a-t-on appris de source officielle.

« Le Conseil supérieur de la Communication a décidé de la suspension de la publication du journal pour une durée de trente (30) jours », pour diffusion « d'informations techniques et géographiques des différents dépôts d’armements des Forces armées nationales », a écrit l’institution dans un communiqué.

Selon les explications du Csc, les informations contenues dans les écrits du journal, au regard des exigences déontologiques du journalisme et du contexte actuel, sont de nature à porter atteinte à la sécurité du Burkina Faso.

L’instance de régulation soutient que le journal "L’Evénement" n’est pas à son premier « manquement » dans le traitement de l’information relative à la question sécuritaire.

« Nonobstant les multiples auditions et rappels à l’ordre du Csc (…), le journal "L’Evénement" s’est de nouveau illustré négativement », a-t-elle ajouté.

Jeudi, des journalistes burkinabè, dont le responsable de « L'Evénement », avaient été convoqués par la Justice militaire.

La situation au Burkina Faso est marquée par des tractations autour d’un mandat d’arrêt international lancé contre le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro et des enquêtes de l’attaque d’une poudrière près de Ouagadougou.
-0- PANA NDT/BEH/IBA 19fév2016

19 février 2016 16:44:09




xhtml CSS