Burkina: mise en place du Fonds d’appui à la presse privée

Ouagadougou, Burkina Faso (PANA) - Le gouvernement burkinabè a lancé, mardi à Ouagadougou, le Fonds d’appui à la presse privée (FAPP), afin de soutenir les médias privés dans leur travail.

Le FAPP est doté d’un budget de 700 millions de FCFA et a pour missions, entre autres, de consolider et de structurer l’appui de l’Etat au développement de la presse écrite privée, de la radiodiffusion sonore et télévisuelle privées et des médias privés d’information publique en ligne afin d’assurer aux entreprises du secteur des conditions de travail favorables à leur mission.

Ce fonds est également chargé de financer et/ou de cofinancer la formation, les études et conseils, le développement de la presse privée, les projets d’intérêt collectif des entreprises de presse privée et des organisations professionnelles des médias.

Le président de la Société des éditeurs de presse privée (SEP), Boureima Ouédraogo, a indiqué que c’est après plusieurs années de négociations et d’interpellations, que le gouvernement a fini par mettre en place un groupe de travail en 2013, réunissant à la fois les organisations professionnelles des médias et les différents départements ministériels (Communication, Finances, Primature) pour créer ce fonds.
-0- PANA NDT/IS/IBA 18oct2016


18 octobre 2016 16:05:03




xhtml CSS