Bouteflika magnifie la pertinence du partenariat Afrique-G8

Syrte- Libye (PANA) -- Le président Algérien, Abdelaziz Bouteflika, a salué la pertinence du partenariat dans lequel l'Afrique s'est engagée avec le G-8, en vue de mobiliser l'appui international, dans une déclaration faite au cours du sommet du Comité de mise en œuvre du Partenariat pour le développement de l'Afrique, mardi à Syrte, en Libye.
Ce partenariat est, selon lui, nécessaire à la mise en œuvre du programme du NEPAD et à la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).
Même si ce partenariat n'a pas atteint tous ses objectifs, sa contribution au développement de l'Afrique reste "indéniable", pour le président algérien.
D'ailleurs, il reste convaincu que la vulnérabilité du continent africain à la crise financière mondiale ne fait que souligner "l'impérieuse et urgente nécessité de redynamiser le dialogue entre le G-8 et l'Afrique".
Selon le président algérien, cette crise, qui frappe aujourd'hui de plein fouet les pays africains "et qui tend à saper les efforts qu'ils déploient sur la voie du renouveau, vient rappeler, de manière aussi claire qu'évidente, les termes dans lesquels le partenariat Afrique-G8 doit continuer à se poser".
"En même temps, elle dévoile, note-t-il, les effets particulièrement préjudiciables des facteurs externes et exogènes sur lesquels l'Afrique n'a aucune emprise".
Mais pour le président Bouteflika, la disponibilité des partenaires au développement à accorder un intérêt renouvelé à leur partenariat avec l'Afrique, depuis le sommet du G-8 à Heiligendamm, en Ecosse, en 2007, annonce une véritable redynamisation de cette coopération.
Ceci le conforte dans son appréciation positive du partenariat entre le G-8 et l'Afrique, d'autant que le sommet d'Hokkaido, au Japon, en 2008 avait conforté la décision de l'Union africaine d'entreprendre une étude d'évaluation des différents partenariats avec l'Afrique pour mesurer leur efficience et leur apport réel au développement du continent.
C'est dans ce sens que l'Italie, qui assure la présidence du G-8 a décidé de réactiver le mécanisme de suivi de ce partenariat et de mettre sur pied un mécanisme de consultation pour la préparation du dialogue G-8/Afrique.

30 juin 2009 16:02:00




xhtml CSS