Bilan positif de l'Opération Atalante contre la piraterie maritime

Bruxelles- Belgique (PANA) -- L'opération européenne Atalante de lutte contre la piraterie maritime dans le bassin somalien de l'océan Indien et dans le Golfe d'Aden, lancée le 8 décembre 2008, a permis l'arrestation de 52 pirates, dont 32 ont été transférés pour jugement au Kenya, a-t-on appris de source officielle.
Animant une conférence de presse mercredi à Bruxelles, le vice-amiral Philip Jones, commandant de l'opération Atalante, s'est félicité des résultats obtenus en 5 mois de mission dans l'océan Indien.
Depuis le lancement de l'opération européenne de lutte contre la piraterie maritime, aucun navire du Programme alimentaire mondial (PAM) n'a été attaqué par les pirates.
Au total, Atalante a escorté 22 navires du PAM, ayant transporté 140.
000 tonnes de vivres pour les populations déplacées de Somalie, dont 1.
500.
000 ont reçu quotidiennement de la nourriture, a fait savoir le commandant Philip Jones, qui a rappelé les deux principales missions de l'opération qui sont de fournir une protection aux navires affretés par le PAM et de protéger les navires marchands en mer.
Par ailleurs, l'opération Atalante a fourni les ressources nécessaires pour protéger les navires qui soutiennent la Mission militaire de l'Union africaine en Somalie (AMISOM) qui compte à ce stade 4.
800 soldats fournis essentiellement par l'Ouganda et le Burundi.
"Le succès de l'opération est indéniable puisque de 16 attaques de pirates en moyenne par mois, on n'enregistre plus que 6 mensuellement", a indiqué le vice-amiral.
Des navires et avions de six pays européens participent actuellement à l'opération, à savoir: Espagne, Allemagne, France, Grèce, Italie et Suède.
Les Pays-Bas et la Belgique vont envoyer des contributions dans les prochains mois, de même que des pays non membres de l'Union européenne, tels que la Norvege et la Suisse.
Le commandement de l'Atalante coopère étroitement avec la coalition internationale menée par les Etats-Unis contre la piraterie maritime, de même qu'avec le Groupe maritime de l'OTAN, ainsi qu'avec des bâtiments de guerre envoyés dans l'ocean Indien par la Russie, l'Inde, le Japon et la Chine.

14 mai 2009 11:49:00




xhtml CSS