Belgique: visite de travail à Bruxelles du président Faustin Archange Touadéra de Centrafrique

Bruxelles, Belgique (PANA) - Le président de la République centrafricaine, Faustin Archange Touadéra, est attendu, jeudi à Bruxelles, pour prendre part à la Conférence internationale sur la Centrafrique qu'il co-présidera avec Mme Federica Mogherini, la Haute représentante de l'UE pour la politique extérieure et de sécurité commune (PESC), a-t-on appris, mardi, de source officielle.

Dans un communiqué transmis à la presse, la Commission européenne indique que cette rencontre vise à mobiliser un soutien politique et des engagements concrets afin de soutenir le programme ambitieux des autorités centrafricaines "visant à assurer la paix, la sécurité et la réconciliation dans le pays et promouvoir le développement et la relance économique".

Le communiqué indique que le Secrétaire général-adjoint de l'ONU, Jan Eliason, participera à cette conférence de même que le vice-président de la Banque mondiale, Jan Walliser.

Dans un document transmis à la presse, l'UE fait le point sur l'état de la coopération avec la Centrafrique, pays auquel l'UE a accordé depuis 2013, 500.000 millions d'euros "pour permettre à ce pays de faire face au cycle d'insécurité, de violence et d'instabilité politique".

L'Union européenne a également lancé le Fonds fiduciaire multidonateurs dit BEKOU (de 136 millions d'euros) couvrant notamment l'aide au développement classique, trois missions et opérations militaires, une réponse civile aux crises et une aide humanitaire.

A travers ses actions, l'UE a soutenu notamment 300 écoles, amélioré l'accès aux soins de santé pour les groupes les plus vulnérables et renforcé les capacités de l'Etat.

Actuellement, un financement est en préparation pour un nouveau Programme indicatif national (PIN), au titre du 11ème FED (Fonds européen de développement), dont le montant sera annoncé au terme des travaux de la conférence de jeudi à Bruxelles.

Le document fait par ailleurs état d'une formation militaire européenne en RCA (EUTM), en faveur des Forces armées de la République centrafricaine  (FACA), lancée, le 16 juillet dernier et dont le premier mandat viendra à expiration, le 19 septembre 2018.

On ignore pour l'instant si le président Faustin Archange Touadera rencontrera les membres du gouvernement belge, notamment pour demander que la Centrafrique puisse adhérer au Processus de Kimberley, permettant à ce pays d'exporter légalement les diamants à l'étranger, spécialement par Anvers, le plus grand marché de vente de diamant du monde, avec un chiffre d'affaires dépassant les 40 milliards de dollars par an.
-0- PANA AK/IS/IBA 15nov2016

15 novembre 2016 13:20:38




xhtml CSS