Ban Ki-moon travaillera au déploiement des casques bleus au Darfour

New York- Etats-Unis (PANA) -- Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exprimé sa préoccupation face à la détérioration de la situation dans la région du Darfour, au Soudan.
"La situation au Darfour par rapport aux abus en matière de droits de l'Homme, aux massacres de civils et d'autres atrocités, est totalement innaceptable", a déclaré M.
Ban à la PANA, dans le cadre d'un entretien à New York.
Le nouveau Secrétaire général des Nations unies de rencontrer, dès sa prise de fonction en janvier, le président soduanais, Omar el-Béchir, pour le persuader de mettre totalement en application l'accord conclu, lors de la dernière réunion de l'Union africaine (UA) et de l'ONU à Addis-Abeba, sur le Darfour.
M.
Ban a estimé qu'il était malheureux que des progrès n'aient pas été effectués après la signature dudit accord et a demandé à Khartoum et aux parties en conflit d'observer un cessez-le-feu et de mettre fin aux massacres, afin de favoriser la paix et la sécurité dans la région.
Le nouveau patron de l'ONU a également demandé aux amis du Soudan et à la communauté internationale de faire d'avantage d'efforts pour encourager le gouvernement à être "plus ouvert et sincère, en traitant des questions qui affectent le Darfour".
Il a promis de "s'engager directement et personnellement" pour persuader le Soudan à accepter les casques bleus de l'ONU au Darfour.
Interrogé sur le programme nucléaire iranien, M.
Ban a dit que la question a d'importantes implications régionales et internationales, et a exhorté les autorités iraniennes à engager des négociations, en vue de parvenir à une solution rapide grâce au dialogue.
Il a également promis d'oeuvrer pour une résolution pacifique et rapide de l'impasse sur le nucléaire nord-coréen qui, a-t-il dit, exacerbe la tension entre certains pays.
"Je ferai de mon mieux pour résoudre de manière pacifique la question du nucléaire nord-coréen, mais aussi celle de l'Iran et d'autres questions qui menacent la paix et la sécurité mondiales", a-t-il noté.
M.
Ban a prêté serment en tant que huitième Secrétaire général de l'organisation internationale, lors d'une cérémonie impressionnante organisée, jeudi dernier, à l'Assemblée générale de l'ONU.
Il prendra officiellement ses fonctions le 1er janvier 2007 en remplacement du Ghanéen Kofi Annan dont les deux mandats de cinq ans s'achèvent le 31 décembre 2006.

17 décembre 2006 13:50:00




xhtml CSS