Baisse du taux de prévalence du SIDA au Mali

Bamako, Mali (PANA) - Le taux de prévalence du SIDA est en baisse au Mali où il est passé de 1,7 pour cent en 2001 à 1,3 pour cent en 2010, selon le  secrétaire exécutif du Haut conseil national de lutte contre le SIDA (HCNLS), Malick Sène.

Au cours d’une conférence de presse, vendredi, en prélude à la Journée mondiale de lutte contre le SIDA, célébrée le 1er décembre et au lancement du Mois de lutte contre le SIDA (1er-31décembre), il a noté les efforts des pays africains pour atténuer les ravages de la pandémie sur les populations.

Au Mali, a-t-il souligné, ces efforts ont été porteurs parce que le pays est passé de trois sites de traitement aux Antirétroviraux (ARV) à plus de 83 sites en 2011.

Selon lui, le même bond en avant a été réalisé en termes de sites de dépistage, le pays comptant 353 sites en 2011 contre un peu plus d’une vingtaine en 2003.

Il a indiqué que le HCNLS avait été le bénéficiaire principal des Rounds 4 et de la première phase du Rond 8 du Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme qui vient de renouer avec le Mali, alors qu’un accord est intervenu entre les deux parties pour la Phase II du Round 8 au Mali.

On rappelle que le Fonds mondial avait suspendu ses financements en faveur du Mali en raison des malversations constatées dans le gestion des  ressources financières allouées à ce pays.

Plusieurs cadres du ministère malien de la Santé impliqués dont un ancien ministre du département attendent de comparaître devant une cour d’Assises actuellement en session à Bamako.

M. Sène a cependant déploré que 82 pc du financement de la lutte contre le SIDA proviennent des bailleurs de fonds, plaidant, à cet égard, pour la création d’un Fonds national de lutte contre le SIDA car, estimant que la lutte contre la pandémie est une question de souveraineté nationale.
-0- PANA GT/JSG/IBA  30nov2012

30 novembre 2012 12:16:16




xhtml CSS