Aucune objection à la tenue du Sommet de la Francophonie à Kinshasa, selon Aubin Minaku

Bruxelles, Belgique (PANA) -  Le président de l'Assemblée nationale de la République démocratique du Congo (RDC), Aubin Minaku qui participe à la 38ème session de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie, ouverte mercredi à Bruxelles, est optimiste sur la tenue du 14ème Sommet de la Francophonie à Kinshasa, au mois d'octobre prochain.  

Aucune délégation n'a émis d'objection sur l'organisation du Sommet à de la Francophonie à Kinshasa, a-t-il déclaré à la presse, jugeant constructive l'attitude la Belgique à cet égard.

En effet, des doutes subsistent sur la participation du Premier ministre belge au Sommet de Kinshasa, ce dernier, Elio Di Rupo, étant candidat à sa propre succession à Mons dont il est bourgmestre depuis de longues années..

Les élections communales belges coïncident avec le Sommet de la Francophonie.

Aubin Minaku s'est félicité de l'action de la Belgique, qui fait pression sur le Rwanda qui, selon des rapports de l'ONU, appuierait directement les insurgés du Mouvement du 23 mars (M23), le nouveau groupe rebelle congolais dirigé par Jean-Marie Runiga.

Un délégué belge ayant requis l'anonymat a exclu que la Belgique envoie des avions sans pilote (drones) pour surveiller la frontière entre le Rwanda et la RD Congo, expliquant que la Belgique ne pouvait agir sans mandat de l'ONU.
-0- PANA AK/JSG/IBA 12juil2012

12 juillet 2012 12:05:37




xhtml CSS