Aucun cas confirmé suspect d'Ebola n'a été décélé à la frontière Mali-Guinée

Bamako, Mali (PANA) - Les autorités sanitaires du Mali ont démenti, samedi, lors d’une conférence de presse, la rumeur sur la découverte de deux cas suspects de maladie à virus Ebola à Kéniéba, ville malienne frontalière de la Guinée voisine où des cas de cette maladie ont été enregistrés récemment.

«Il n’y a aucun cas confirmé, ni suspect ou alerte à notre niveau», a déclaré le directeur du Centre National d’Appui à la Lutte contre la Maladie (CNAM), le Pr Samba Sow.

Il a expliqué que suite aux rumeurs sur un éventuel cas d’Ebola au Mali, le ministre malien de la Santé et de l’Hygiène publique a instruit le CNAM de se rendre sur place à Kéniéba où deux dames avaient effectivement séjourné en Guinée.

Selon le spécialiste, les deux personnes ont disparu lors de leurs 6ème et 8ème jours de suivi. Il était nécessaire de les rechercher car, a-t-il précisé, un contact doit être suivi pendant 21 jours.

«On est allé fouiller aux frontières entre les deux pays, on est arrivé à identifier ces personnes qui ont été ensuite diagnostiquées avant de recevoir le vaccin», a dit le Pr Samba Sow, assurant que les deux personnes sont en pleine forme et ont été renvoyées dans leur pays d’origine, la Guinée.

Les contacts de ces deux personnes sont sous surveillance stricte. «Il n’y a pas de relâche au niveau des cordons sanitaires», a encore affirmé le Pr Samba Sow, qui a toutefois invité les populations à plus de vigilance face à la résurgence de la maladie dans certains pays de la sous-région.
-0- PANA GT/IS/IBA 18avr2016

18 avril 2016 14:48:44




xhtml CSS